Catégorie : Publications

Jeux de rôles et de pouvoirs. La représentation des femmes dans les factums (1770-1789)

Géraldine Ther, Jeux de rôles et de pouvoirs. La représentation des femmes dans les factums (1770-1789), Dijon, Editions Universitaires de Dijon, 2017. Rédigés à la fin de l’Ancien Régime par des avocats pour défendre leurs clients et diffusés en marge des procès, les mémoires judiciaires (ou factums) décrivent avec force détails les ressorts des litiges tout en alimentant les polémiques. Ils représentent une source exceptionnelle pour étudier les mentalités et les relations de pouvoir.
La présence de femmes dans ces documents...

Éphémérides romaines. 24 mars – 24 octobre 1775

François de Paule Latapie, Gilles Montègre (éd.), Éphémérides romaines. 24 mars – 24 octobre 1775, Paris, Classiques Garnier, 2017, 576 pages. Enfant des Lumières formé à Bordeaux puis à Paris grâce à la protection de la famille Montesquieu, Latapie a parcouru l’Italie en rédigeant un journal quotidiennement inspiré par un ardent désir de liberté. Publiées ici pour la première fois, ces Éphémérides convient le lecteur à un fascinant voyage scientifique, artistique, politique et philosophique entre la France et l’Italie du...

La femme nouvelle. Genre, éducation, révolution (1789-1830)

Caroline Fayote, La femme nouvelle. Genre, éducation, révolution (1789-1830), collection « CTHS Format », n°80, 2017, 480 p. ISBN : 978-2-7355-0849-5 Contrairement aux idées reçues, c’est sous la Révolution française que les premières écoles publiques de filles voient le jour. Objet de débats, ces dernières constituent un espace de régénération visant à faire advenir un modèle de féminité républicaine. Sous l’Empire et la Restauration, s’affrontent en effet plusieurs conceptions de l’enseignement féminin prédominé par la morale. Bien que minoritaires, certaines expériences pédagogiques alimentent...

Qu’est-ce que la misogynie ?

Maurice Daumas, Qu’est-ce que la misogynie ?, Editions Arkhê. ISBN : 978-2-918682-32-5 La discrimination des femmes est un phénomène universel, qui affecte toutes les cultures, passées et présentes. Mais il n’existe pas de mot pour désigner l’agent qui en est à l’origine. Un mot qui engloberait les situations d’injustice les plus diverses, depuis le comportement machiste d’un homme politique jusqu’à l’attribution du nom du père à l’immense majorité des enfants qui naissent aujourd’hui. Par une extension de sens, on désignera...

Pierre de Fermat l’énigmatique

Marielle Mouranche (dir.), Pierre de Fermat l’énigmatique, Toulouse, Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, Editions midi-pyrénéennes, 2017, 128 pages, 70 ill. en coul., 18 €. ISBN 979-10-93498-18-8   Chacun, ou presque, connaît le nom de Pierre de Fermat. Pourtant, au-delà de son fameux « théorème », le personnage reste largement méconnu et place l’historien face à de nombreuses énigmes. Cela s’explique en grande partie par les lacunes des archives mais aussi par le goût du secret cultivé par Fermat, dont l’épitaphe, «...

Dire et mettre en scène la violence à Marseille au XVIIIe siècle

Christophe Regina, Dire et mettre en scène la violence à Marseille au XVIIIe siècle, Paris, Classique Garnier, 2017. ISBN 978-2-8124-6042-5 Étudier la violence et le genre  n’est jamais aisé ;  c’est pourtant  l’objet de cet ouvrage  consacré à  l’étude de la violence féminine à Marseille au XVIIIe siècle, au travers des archives judiciaires de la sénéchaussée,  jusqu’à ce jour ignorées. Studying violence and gender is never easy ; it is, however, the subject of this book devoted to eighteenth-century female violence...

Comme des bêtes. Histoire politique de l’animal en Révolution (1750-1840)

Pierre Serna, Comme des bêtes. Histoire politique de l’animal en Révolution (1750-1840), Paris, Fayard, 2017. ISBN : 978-2-213-68254-9 La Révolution française a créé, sur les ruines de l’Ancien Régime, une nouvelle communauté politique composée de citoyens égaux. Dès lors, quelle place devaient y occuper les animaux, si nombreux dans les villes et les campagnes  ? Avaient-ils eux aussi des droits  ? Pouvait-on continuer à les domestiquer et les manger  ? Étaient-ils des «  sous-citoyens  » à protéger ou une ressource...

Textes réformateurs inédits

Textes réformateurs inédits. Textes réunis et édités par Chrystel Bernat, Études théologiques et religieuses 92 (2017), 352 p.    Numéro spécial composé de 21 textes réformateurs inédits, traduits pour la première fois en français du latin, du grec et de l’allemand, annotés et assortis chacun d’une présentation (Table des matières ici). Ce recueil de morceaux choisis constitue autant de scènes politiques et théologiques de la Réformation en marche, que les textes permettent d’appréhender à différentes étapes de son avancée ; à partir de ses...

Femmes, pouvoirs et contrebande dans les Alpes au XVIIIe siècle

Bon de souscription pour l’ouvrage d’Anne Montenach, Femmes, pouvoirs et contrebande dans les Alpes au XVIIIe siècle, Presses universitaires de Grenoble, 2017. Qui se cachait derrière Mandrin ? Pourquoi l’État monarchique était-il impuissant à enrayer les trafics illicites ? Des hautes vallées dauphinoises aux rues de Lyon et de Grenoble, cet ouvrage propose une analyse des mécanismes et des acteurs, hommes et femmes, de la contrebande entre les dernières décennies du XVIIe siècle et la Révolution, au sein d’un espace transfrontalier centré...

La Révolution des esclaves. Haïti, 1763-1803

Bernard GAINOT, La Révolution des esclaves. Haïti, 1763-1803, Paris, Editions Vendémiaire, 2017. ISBN : 978-2-36358-259-1 Au XVIIIe siècle, Saint-Domingue est le fleuron de l’empire colonial français. Dans cette société composite, les inégalités sont criantes. Attachés au maintien du système esclavagiste, les planteurs blancs souhaitent une plus grande autonomie de la colonie. Les « libres de couleur », fils d’esclaves affranchis, interdits d’égalité politique, investissent quant à eux les fonctions militaires, devenues une voie privilégiée d’ascension sociale. Les esclaves, enfin, sont...

Le Prince de Fra Paolo

Le Prince de Fra Paolo, Édition critique par Romain Borgna, Paris, Honoré Champion, 2017, 220 p. ISBN 978-2-7453-3184-7. Faussement attribué au penseur et théologien vénitien Paolo Sarpi, Le Prince de Fra Paolo expose et dispense des conseils de pratique politique inspirés par le juridictionalisme et la raison d’État machiavélienne. L’opuscule apocryphe se trouve à la croisée des genres littéraires, entre le miroir aux princes médiéval et le manuel d’éducation du souverain moderne. Il s’adresse sans détour au groupe des Giovani...

La Révolution hantée. Enfers fantasmés et Révolution française

Michel Biard, La Révolution hantée. Enfers fantasmés et Révolution française,  Editions Vendémiaire , 2017. SBN : 978-2-36358-273-7 Les premiers à comparaître au tribunal de Lucifer furent les corps décapités de juillet 1789. À partir de ce moment, et tout au long de la Révolution française, les enfers ne désempliront pas… C’est du moins ce que racontent les pamphlets, journaux et images de l’époque qui mirent en scène l’au-delà, sans discontinuer, jusqu’en 1795. Y apparaissent les rives du Tartare et les...

La fabrique communautaire. Les Grecs à Venise, Livourne et Marseille, v. 1770-v. 1840

Mathieu Grenet, La fabrique communautaire. Les Grecs à Venise, Livourne et Marseille, v. 1770-v. 1840, Rome-Athènes, Ecole française de Rome – Ecole française d’Athènes, 2016. Avec les Juifs et les Arméniens, les Grecs constituent l’une des trois diasporas dites « classiques » de la période moderne : implantés sur l’ensemble du pourtour méditerranéen voire au-delà, ils investissent en particulier la plupart des grandes villes portuaires d’Europe méridionale, où ils s’adonnent au grand négoce et à la navigation comme au petit...

Les guerres d’Italie 1494-1559 : une lecture religieuse

Jean-Marie Le Gall, Les guerres d’Italie 1494-1559 : une lecture religieuse, Genève, Droz, 216 p. Avec les guerres d’Italie, la vulgate nous enseigne que la Renaissance italienne se diffuse en Europe, que les grandes monarchies territoriales s’affirment, que l’Italie pleure ses malheurs tandis que Machiavel élabore une lecture sécularisée de la politique. Bref, les guerres d’Italie sont un seuil de la modernité. Ce livre révèle les enjeux théologico-politiques de ces conflits qui avant la Réforme protestante ont stimulé des espérances politico-religieuses et permis...

La misogynie. Des vestiges du passé aux combats d’aujourd’hui

Maurice Daumas and Nadia Mékouar-Hertzberg (dir.), La misogynie. Des vestiges du passé aux combats d’aujourd’hui, Peter Lang, 2016.   La misogynie peut être traitée comme une pathologie. Mais par-delà ses manifestations exacerbées et spectaculaires, elle est également une donnée structurelle, totalement incorporée par les individus et les institutions. Elle peut-être considérée comme l’agent de la domination masculine. Résolument transdisciplinaire, cette étude aborde diverses problématiques afférentes à la misogynie dans l’histoire et le monde d’aujourd’hui.   SOMMAIRE Maurice Daumas Introduction : Une...