Conjugalités et extraconjugalités à la cour de France, Moyen Âge-XIXe siècle

Colloque international – 26-27 octobre 2021 – Salle des Actes en Sorbonne (Paris)

Colloque international organisé par l’association Cour de France.fr, le Fonds d’Intervention pour la Recherche de Sorbonne Université, le Centre de recherche du château de Versailles, le Centre de recherches historiques (UMR 8558) et le Centre Roland Mousnier (UMR 8596).

Comité d’organisation :

  • Pauline Ferrier-Viaud, Sorbonne Université – Centre Roland Mousnier (UMR 8596)/IRCOM
  • Flavie Leroux, Centre de recherche du château de Versailles – Centre de recherches historiques (UMR 8558)

Ce colloque a pour but d’examiner l’impact de la vie de cour sur le mariage et la vie conjugale. Le terme « conjugalité » est alors défini le plus largement possible afin d’en saisir toutes les réalités : l’acte de mariage et ses modalités (choix du conjoint, cérémonie, alliances), le statut marital confronté à la vie de cour et à ses contraintes (célibat, mariage, veuvage), la vie conjugale entendue comme atout ou frein à l’avancement social, mais également l’extraconjugalité, les sexualités autres et l’adultère (connu ou caché, favorisé ou non par la rencontre à la cour, donnant naissance à des faveurs potentielles).

L’historiographie, bien que riche concernant la sphère aulique, peine généralement à traiter ensemble la cour et le mariage (avec ses marges) car elle se focalise essentiellement sur l’un ou l’autre de ces deux points. En outre, les travaux étudient généralement le mariage en tant qu’acte de naissance d’une alliance, mais n’explorent pas les aspects concrets de la vie conjugale (échanges entre les époux, contraintes imposées par la vie de cour ou au contraire atout représenté par le couple pour accéder aux honneurs du système de cour…).

C’est pourquoi le présent colloque se propose de combler cette lacune. Pour tenter d’articuler les questionnements propres aux deux sujets et y apporter un éclairage nouveau, plusieurs approches seront mobilisées : l’histoire de la famille, l’anthropologie historique, l’économie, mais aussi l’étude des réseaux, du couple et des rapports de pouvoir. Le milieu curial sera alors considéré comme un observatoire de la vie conjugale, de ses contraintes et de ses marges. Comment les acteurs s’approprient-ils cet environnement et se saisissent-ils des opportunités qui s’y présentent pour mener à bien vie de couple et reproduction sociale ?

Le colloque Conjugalités aura lieu exclusivement en présentiel et il est nécessaire de s’inscrire avant le 21 octobre à l’adresse suivante afin de pouvoir y assister : https://cour-de-france.fr/article5920.html

PROGRAMME


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search