Contrôle pré-matrimonial, bigamie et mariages mixtes en Europe orientale (XVIe-XVIIIe siècle)

Contrôle pré-matrimonial, bigamie et mariages mixtes en Europe orientale
(XVIe-XVIIIe siècle)
 
Επιστημονική συνάντηση
Προγαμιαίος έλεγχος, διγαμία και μεικτοί γάμοι στην Ανατολική Ευρώπη 
(16os-18os αι.)
 
10-11 septembre 2021
à l’Université nationale et capodistrienne d’Athènes et à l’École française d’Athènes


 
organisée par Jean-François Chauvard (Université Paris 1- IHMC) et Katerina Konstantinidou (Université nationale et capodistrienne d’Athènes),
avec le concours de l’ANR « Processetti », l’École française d’Athènes, l’Université nationale et capodistrienne d’Athènes, l’Université de Padoue, l’Institut d’Histoire moderne et contemporaine (Paris), l’Institut hellénique d’Études byzantines et post-byzantines de Venise, le LARHRA et l’École française de Rome.
 
La journée, qui se tiendra à huis clos, peut être suivie sur Zoom
Participer à la réunion Zoom
https://zoom.univ-paris1.fr/j/99766757205?pwd=c0ZrRkgvbUdvK3NQbFpNOTNadXNJdz09
 
ID de réunion : 997 6675 7205
Code secret : 332780

 
Présentation
 
Le contrôle de la condition des futurs époux avant le mariage fut une préoccupation essentielle de l’Église catholique dans son combat contre la bigamie. Le concile de Trente prescrivit des règles (publication des bancs, enregistrement) qui furent localement complétées par une véritable enquête sur la base de l’audition de témoins appelés à certifier que les futurs conjoints étaient libres de tout lien matrimonial, soit parce qu’ils étaient célibataires, soit parce qu’ils étaient veufs. Ces enquêtes visaient à répondre au défi que la mobilité géographique posait à la discipline matrimoniale. 
L’objet de cette journée d’études, qui s’inscrit dans les activités de l’ANR « Processetti ». Mariage et mobilité à Venise, XVIe-XVIIIe siècle, est de déterminer si les Églises d’Europe orientale, en particulier orthodoxes, ont répondu aux exigences de contrôle selon les mêmes procédures et selon la même temporalité. Les analogies observées entre le patriarcat catholique de Venise et l’archevêque orthodoxe de la ville invitent à s’interroger, pour d’autres espaces, sur la circulation des normes et des pratiques ecclésiastiques entre les Églises d’Orient et d’Occident. Une attention particulière sera portée à la manière dont le contrôle était effectué dans le cas de mariages interconfessionnels entre orthodoxes et catholiques qui pouvaient être l’objet de conflits de juridiction entre les autorités latines et grecques. Plus généralement, on s’interrogera sur les modalités pratiques d’identification de la situation pré-matrimoniale.
 
 

 
Vendredi 10 septembre 2021
Παρασκευή 10 Σεπτεμβρίου 2021
 
Historical Archive of National and Kapodistrian, University of Athens, Skoufa 45
Ιστορικό Αρχείο του Εθνικού και Καποδιστριακού Πανεπιστημίου Αθηνών, Σκουφά 45
 
 
9h30
Salutations 
Président du Département d’histoire et d’archéologie, prof. Dimitris Pavlopoulos
Directrice de la Section d’histoire, as. prof. Katerina Nikolaou
Gilles de Rapper, directeur des études modernes et contemporaines (École française d’Athènes)
 
Introduction
Jean-François Chauvard (Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne – IHMC)
 
10h 
Vassa Kontouma (EPHE), Paradoxes de l’institution orthodoxe du mariage (XVIe-XVIIIe siècles)
 
10h40 
Katerina B. Korrè (Université de Crète-Institut hellénique de Venise), Γάμοι αλλοτρίου σεβάσματος”: mixed marriages in the milieu of the Greek Confraternity of Venice.
Pause
 
11h30
Katerina Konstantinidou (Université nationale et capodistrienne d’Athènes),  » Pour confirmer son état libre, il a présenté les témoins sous-nommés ». Les processetti conduits par le Grand Protopapa de Corfou au XVIIIe siècle.
 
12h10
Alfredo Viggiano (Université de Padoue), Fra le carte del Provveditore Generale da Mar. I matrimoni misti a Corfù nel Settecento.
 
 
14h30
Anna Athanasouli (Université de Crète), Le contrôle pré-matrimonial dans le diocèse catholique de l’île de Tinos au XVIIIe siècle. Normes et conduites au sein d’une société biconfessionnelle.
 
15h10
Constanţa Vintilă (Université de Bucarest), Sur les routes des empires : faire et défaire une famille dans le Sud-est de l’Europe (XVIIIe siècle).
 
15h50
Laurent Tatarenko (IHMC-CNRS), Le contrôle de la bigamie dans la métropole orthodoxe de Kiev (XVIe-XVIIIe siècle) :  une histoire des régulations matrimoniales sur les frontières confessionnelles de l’Europe orientale. 
 
Conclusions
 
 
Samedi 11 septembre 2021
Σάββατο 11 Σεπτεμβρίου 2021
 
École française d’Athènes, Didotou 6
Γαλλική Σχολή Αθηνών, Διδοτου 6
 
9h30-12h30, réunion fermée de l’ANR « Processetti »
 
Teresa Bernardi (Université de Padoue), Présentation de la base de données sur la plateforme Geovistory


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search