Faire de l’histoire moderne

Faire de l’histoire moderne Nicolas Le Roux (dir.), Faire de l’histoire moderne, Paris, Garnier, collection Rencontres, 2002, 382 p. (ISBN: 978-2-406-10691-3;ISSN: 2103-5636).

Ce volume collectif propose des synthèses sur les thématiques ayant récemment orienté les travaux des historiens modernistes. Il s’intéresse aux structures familiales et accorde une large place à la situation des femmes. Il analyse les transformations des cadres sociaux, idéologiques et culturels.

Table des matières

Nicolas Le Roux, Introduction     p. 7

Jérôme Luther Viret, Lhistoire de la famille et la démographie historique
en France à lépoque moderne. Nouvelles approches    p. 13

Sylvie Steinberg, Histoire du genre    p. 39

Élie Haddad, Lhistoire de la noblesse. Quelques perspectives récentes  p. 65

Diane Roussel, Apprivoiser la violence    p. 95

Emmanuelle Chapron, Histoire du livre et des bibliothèques  p. 117

Florence Alazard, Fêtes et spectacles. Lhistoire moderne sur la scène  p. 141

Nicolas Schapira, Culture écrite et histoire sociale du pouvoir à lâge moderne  p. 161

Yann Lignereux, Limage du roi  p. 183

Éric Hassler et Pauline Lemaigre-Gaffier, Les sociétés de cour en Europe  p. 211

Vincent Meyzie, Histoire(s) de lÉtat royal (XVIIe-XVIIIe siècles). Institutions, pratiques, officiers  p. 235

Éric Schnakenbourg, Au-delà et en deçà de la politique étrangère ? Écrire lhistoire des relations internationales et de la diplomatie à lépoque moderne  p. 269

Jean-Marie Le Gall, Lhistoire religieuse de la France saisie par le théologico-politique ? Un bilan historiographique (1990-2015)  p. 293

Paul Chopelin, Lhistoire de la Révolution française dans la décennie 2010. Morcellement, renouveau et crise interprétative  p. 335

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search