Le pouvoir comme passion


   

 

 

 

 

 

Amazon.fr - Le pouvoir comme passion - Hénault, Anne - Livres

Anne Hénault, Le pouvoir comme passion, Paris, collection Cerf Patrimoines, ISBN :
978-2-204-13909-0), 1994, 232 p. ; réédition 2020, 223 p.

Nous savons déchiffrer un propos qui représente de la passion mais savons-nous reconnaître un texte qui manifeste l’éprouver de la passion sans le transcrire ? La recherche sémiotique était parvenue à un point où il lui était absolument nécessaire de pouvoir observer cette inscription directe du vécu, du sensible dans la trame d’un discours donné. L’expérience la plus déterminante aura consisté à partir d’un texte, émotionnellement plat dans son écriture, et cependant captateur, pour démontrer ce qui le travaillait en sous-main, une qualité de présence qui modelait le texte et qui le nuançait en profondeur, alors qu’elle était muette et insignifiée dans le mot-à-mot du texte : Le pouvoir comme passion est la première expérience radicale de mise en évidence d’une expression sensible authentique “en-dessous” des mots.
Cette expérience nous a conduits dans les premières années du règne personnel de Louis XIII et nous a montré, en pleine action, l’exaltation, les secrets bonheurs, les tacites mouvements d’humeur, de dépit ou de mépris qui chargeaient de sens, en profondeur, un texte émotionnellement neutre en surface, face à l’exercice du pouvoir de ce très jeune roi, dans les dernières années de son style “débonnaire” – juste avant le règne machiavélien de Richelieu.
A travers les frustrations du fringant Robert Arnauld d’Andilly se profilent et la future politique de Port-Royal et les motivations de cette même classe d’esprits éclairés à la veille de 1789. Mais notre propos principal n’est pas de rétablir les vérités de l’Histoire. Le pouvoir comme passion s’efforce, avant tout, de procurer à la recherche, des matériaux concrets pour une description démonstrative des rythmes et des modes d’expression de ce “sensible sous les mots” qu’est l’éprouver.
Cet ouvrage inclut la transcription du débat public qui s’était tenu le 23 mai 1989 entre A. J. Greimas et Paul Ricoeur, sur la sémiotique des passions (Collège international de philosophie, A. Hénault, directeur de programme).

 

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search