Religion et colonisation. Les groupes religieux minorisés et le peuplement des Amériques, XVe XIXe s, colloque les 3 et 4 décembre

Religion et colonisation.
Les groupes religieux minorisés et le peuplement des Amériques, XVe-XIXe s.

Le colloque se déroule à distance. Pour participer à la réunion Zoom:
https://univ-littoral-fr.zoom.us/j/81902917148?pwd=RUxwQW5UWUVHSzRzWm9EZnBjSkJkZz09
ID de réunion : 819 0291 7148
Code secret : 866992
ID de réunion : 819 0291 7148


Les Amériques ont connu depuis leur conquête par les Européens de nombreux bouleversements  démographiques, sociaux, politiques et culturels. Elles sont devenues pour beaucoup d’hommes et de femmes, désireux de fuir le vieux continent où ils étaient persécutés pour leurs convictions religieuses, une destination, un lieu d’accueil, une espérance.
Le colloque s’attachera à la compréhension des logiques de peuplement de l’espace américain (continental et insulaire) par les minorités religieuses et l’évaluation de leur part dans la construction du nouvel espace social et politique. Comment les groupes religieux minorisés (juifs, « mores », huguenots, catholiques irlandais et anglais, groupes « sectaires », pour ne citer qu’eux) se sont insérés dans les nouvelles sociétés coloniales et ont participé à leur construction originale ? Quelle place occupent-ils dans les sociétés coloniales ? à quel niveau se situent-ils tant sur le plan numérique que social. Forment-ils un groupe distinct, se fondent-ils ensuite dans la société, forment-ils des élites ?
Il s’agira d’une part de comprendre leurs motivations, leurs stratégies, mais aussi leur évolution religieuse, sans oublier la façon dont ils sont reçus (persécution,  ressenti des autres colons…). Quelles étaient leurs attentes et leurs espérances ? Le choix de la destination doit être regardé.  Suivent-ils ou s’inspirent-ils d’un modèle qui fait sens et les rassure ? Il apparait que certains sont partis seuls, en se mêlant aux autres migrants. D’autres sont parfois partis en famille. Les solidarités religieuses mais aussi provinciales ont pu jouer un rôle. Quels moyens ont-ils mobilisé pour entreprendre leur périple ? Bénéficient-ils d’aides extérieures ? La reconstitution de l’itinéraire d’un particulier, avec ses complexités, et ses aléas, peut constituer une piste intéressante pour cerner les modalités d’intégration dans la nouvelle société coloniale à l’échelle individuelle. Il conviendra aussi de regarder les luttes entre les groupes minorisés dans l’espace américain.
Il s’agira d’autre part de regarder la politique de peuplement des Etats (vision du peuplement, contrôle migratoire, moyens de répression, sanctions). L’objectif est d’avoir une vision large tant au niveau territorial que chronologique. Le questionnement intéressera les espaces impériaux espagnol, portugais, anglais, français et néerlandais.
Il conviendra aussi de voir si l’accession à l’indépendance a modifié au XIXe siècle ce type de courant migratoire, ou ses modalités, voire consolidé l’assise de certains.

PROGRAMME
Colloque religion et colonisation
Boulogne-sur-Mer


Le 3 décembre 2020

9h00 début de la session

9h15. Eric Roulet, Université Littoral Côte d’Opale
Propos liminaire

Session 1. PARTIR. A LA RECHERCHE D’UNE TERRE PROMISE ?
Président de séance : Elodie Peyrol Kleiber
9h30. Andreas Nijenhuis-Bescher, Hankuk University of Foreign Studies, Seoul
Exil atlantique ou terre promise ? La diaspora juive en « Nouvelle Hollande », 1630-1654
10h. Agnès Delahaye, Université de Lyon 2-Lumière
La carrière historiographique des Pères Pélerins du Mayflower

10h30 Discussion
Pause

11h. Bernard Grunberg, Université de Reims
Les premiers protestants anglais du Mexique. Le cas Robert Tompson (1556-1560)
11h30. Marie Houllemare, Université de Picardie Jules Verne/IUF
« Nous regardons comme avantageux à l’Etat l’acquisition de semblables sujets » : La naturalisation de juifs portugais à Saint-Domingue dans les années 1770 et 1780.

12h discussion
12h30 pause repas

Session 2. NATIONS ET RELIGION
Président de séance : Eric Wenzel
14h. Bertrand Van Ruymbeke, Université de Paris 8/IUF
L’anglicanisme en Amérique : une église royale minoritaire (v.1680-v.1740)
14h30. Alain Hugon, Université de Caen
La politique migratoire d’Etat des Habsbourg d’Espagne et l’exclusivisme religieux XVIe-XVIIe s.
15h. Eric Roulet, Université Littoral Côte d’Opale
Moros, moriscos et berberiscos. Des Musulmans dans l’Amérique espagnole (XVIe-XVIIIe siècles)
15h30. Susanne Lachenicht, Université de Bayreuth
Presbytériens clandestins à l’Empire britannique ? Le cas des huguenots entre religion et nation

16h discussion
pause

Session 3. DES MINORITES RELIGIEUSES TOLEREES (1)
Président de séance : Bernard Grunberg
16h30. Eric Wenzel, Université d’Avignon
Des justiciables comme les autres ? Les membres de la RPR en Nouvelle France avant et après la Révocation au regard des archives judiciaires
17h. Guy Saupin, Université de Nantes
Les communautés juives dans les Caraïbes néerlandaises : Curaçao et Suriname (1650-1800)
17h30. Didier Poton de Xaintrailles, Université de La Rochelle
Les protestants rochelais : des acteurs tolérés dans les échanges entre la métropole et la Nouvelle-France.

18h discussion


Le 4 décembre 2020

Session 4. DES MINORITES RELIGIEUSES TOLEREES (2)
Président de séance : Bernard Grunberg
9h30. Anne-Marie Liberio, Université de Paris 8
L’Église d’Angleterre à Charleston : de la minorité à la majorité ? Mesures et résultats de la politique de reconquête religieuse de la Caroline du Sud par la Society for the Propagation of the Gospel, 1701-1776
10h. Elodie Peyrol Kleiber, Université de Poitiers
Les catholiques de la Chesapeake : une minorité incontournable

10h30 Discussion
Pause

Session 5.L’INTEGRATION DANS LA SOCIETE PAR LA RELIGION
Président de séance : Marie Houllemare
11h. Eric Saunier, Université du Havre
La loge maçonnique dans les Antilles françaises, lieu d’intégration, de régulation et de tensions sociétales en milieu colonial (1738-1848)
11h30. Owen Stanwood, Boston College
Disparaître pour survivre : assimilation et résilience chez les réfugiés huguenots nord-américain 1685-1715

12h. discussion
12h30 repas

14h. Jonathan Duchesne, Université du Québec à Montréal
L’intégration des Irlandais catholiques à la société canadienne par le mariage
14h30. Astrid Girault, Université de Montréal
La conversion des esclaves au catholicisme : transformation sociale par le biais de la religion
15h. Leslie Choquette, Assumption College
L’identité huguenote de Gabriel Bernon, marchand en Nouvelle-Angleterre. Entre assimilation et créolisation

15h30 discussion

16h Clôture du colloque


Eric Roulet
Professeur d’histoire moderne
Directeur du département d’histoire
https://histoire.univ-littoral.fr/
UR HLLI 4030
équipe CRHAEL
https://crhael.univ-littoral.fr/



Université Littoral Côte d’Opale
Centre universitaire du Musée
34 grande rue BP 751
62321 Boulogne-sur-Mer Cédex
France

 
What do you want to do ?
New mail

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search