Communiqué du Bureau de l’AHMUF

Chères collègues, chers collègues,



Le 6 novembre 2020, le Bureau de l’AHMUF, à la majorité de ses membres, s’est associé à un message de soutien à Mme Julie d’Andurain, à l’invitation de l’Association des historiens contemporanéistes de l’enseignement supérieur et de la recherche (AHCESR).

Le Bureau de l’AHMUF rappelle qu’il s’agissait pour lui de souligner que le débat scientifique doit « s’interdire les anathèmes, les invectives ou les attaques personnelles ».

Il n’était aucunement question de prendre position sur le fond des travaux de Mme d’Andurain (notamment la notice « Turquoise (Rwanda) » du Dictionnaire des opérations extérieures de l’armée française), ou sur les activités du comité présidé par Vincent Duclert.

Le Bureau de l’AHCESR a diffusé le 12 novembre un communiqué désavouant le soutien qu’il avait apporté à Mme d’Andurain et précisant qu’il n’entendait pas souscrire aux analyses présentées par Mme d’Andurain dans la notice susmentionnée. Le Bureau de l’AHCESR a par ailleurs présenté sa démission collective.

Le Bureau de l’AHMUF exprime ses très vifs regrets d’avoir pu imprudemment laisser penser que son message était une prise de position en faveur de déclarations négationnistes auxquelles il ne souscrit en aucune manière.

En aucun cas, le Bureau de l’AHMUF ne saurait cautionner le moindre propos négationniste ou révisionniste. Il tient par ailleurs à rappeler son attachement aux principes fondamentaux d’une recherche libre et critique, et à des formes sereines de débat historique.



Le Bureau de l’AHMUF réuni le 13 novembre 2020 à 10h30 :

Nicolas Le Roux (président)

Céline Borello (secrétaire générale)

Héloïse Hermant (vice-présidente)

Matthieu Gellard (trésorier)

Camille Desenclos (secrétaire générale adjointe)

Véronique Castagnet (secrétaire générale adjointe)


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search