La religion vécue. Les laïcs dans l’Europe moderne

couvertureLaurence Croq et David Garrioch (dir.), La religion vécue. Les laïcs dans l’Europe moderne, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013.

Entre Aix – en – Provence et Genève, de Paris à Utrecht, cet ouvrage renouvelle les approches traditionnelles de l’histoire religieuse en l’ouvrant davantage à l’histoire sociale dans le contexte urbain. Il propose une histoire sociale du religieux. Les fidèles ne sont pas pensés comme des individus dans leur rapport solitaire à Dieu et au clergé mais comme des êtres appartenant à une pluralité de corps.
Leur identité religieuse est une de leurs identités corporatives qui sont plurielles (familiales, professionnelles, civiques…). S’appuyant sur la notion d’incorporation, ce livre conçoit la religion comme une dimension de l’expérience des hommes et des femmes qui appartiennent à plusieurs communautés. Comment ” faire corps “, en quelles occasions et sous quelles formes ? Comment concilier l’appartenance à des corps a priori incompatibles, comment admettre dans un corps la différence confessionnelle ? Comment, aussi, se désincorporer en quittant un corps au profit d’un autre, ou par le biais d’une individualisation des conduites ? En mettant en parallèle les mondes protestant et catholique, ce livre interroge donc la religion vécue des citadins de l’Europe de l’Ouest.

 

Introduction, table des matières, auteurs et 4e de couverture ici


Vous aimerez aussi...