Histoire des élèves, XVIe-XXe siècle

Chers et chères collègues,
 
Nous avons le plaisir de vous signaler la parution, d’abord en version numérique et dès que possible sous format papier, de deux volumes collectifs rassemblant les travaux de 25 historiens et historiennes autour de l’histoire des élèves en France (XVIe-XXe siècles)
 
Vous trouverez les couvertures et tables des matières ci-dessous et sur le site des Presses universitaires du Septentrion pour le tome 1 et le tome 2, disponibles actuellement en pdf, et prochainement en livres format papier.

Volume 1. Parcours scolaires, genre et inégalités (XVIIe-XXe siècles) édité par Jean-François Condette et Véronique Castagnet

Si l’élève n’est pas un nouvel oublié de l’histoire, il est cependant assez peu présent dans les études historiques en éducation, alors que les enseignants, les administrateurs, les contenus scolaires ou l’évolution de la législation le sont bien davantage. Il s’agit ici de placer l’élève au centre des analyses, qu’il soit sous l’autorité d’un précepteur ou intégré dans un établissement scolaire, et de l’étudier sur la longue durée des XVIIe-XXe siècles. Les parcours scolaires des élèves sont scrutés au plus près des sources existantes, dans dix-sept études de cas mises en relation avec le contexte national. Il s’agit de saisir le poids des déterminismes sociaux, économiques, culturels mais aussi géographiques, et de mesurer la part de liberté individuelle ou familiale qui demeure dans le choix de la fréquentation de tel ou tel établissement. La dimension genrée de ces choix et déterminismes est aussi prise en compte, tout comme l’étude de l’influence des événements politiques.

Volume 2. Ordres, désordres et engagements (XVIe-XXe siècles)  édité par Jérôme Krop et Stéphane Lembré

Si l’histoire de l’éducation évoque souvent les élèves, elle en fait trop rarement des acteurs à part entière du système éducatif. La place des élèves renvoie pourtant à l’enjeu de la vie en démocratie. L’école est tout autant un moyen pour une société de former, informer et conformer la jeunesse, qu’une institution plurielle façonnée par celles et ceux qui la fréquentent. Ce livre, second tome de la publication d’un vaste travail collectif sur l’histoire de l’enfance et de la jeunesse scolarisées, vise à retrouver les élèves à travers leur adhésion ou leurs contestations de l’ordre imposé par l’école, lui-même changeant, et leur participation à la vie des écoles. Quatorze textes explorent la diversité des sources donnant accès aux actes et aux paroles des élèves de divers établissements. En accordant une place importante aux dernières décennies du XXe siècle, qui connaissent des développements décisifs, il s’agit aussi de donner toute sa profondeur chronologique à cette histoire.

Information transmise par : 

Véronique Castagnet-Lars, Jean-François Condette, Jérôme Krop et Stéphane Lembré.


Vous aimerez aussi...