Le chant du rossignol : sciences, pratiques sociales et représentations dans le temps et l’espace

CouvertureJournées d’études internationales et interdisciplinaires – Sciences Humaines et Sociales – Sciences de la Vie

« Le chant du rossignol : sciences, pratiques sociales et représentations dans le temps et l’espace ».

22-23-24 mai 2013 – Bibracte / Glux-en-Glenne – Centre Archéologique Européen sous la responsabilité de Corinne Beck et Martine Clouzot

Présentation

« Les oiseaux chanteurs » est un projet pluridisciplinaire, transversal et international initié et porté par l’UMR ARTeHIS 6298 de l’Université de Bourgogne et l’EA Calhiste de l’Université de Valenciennes. Ce projet consiste à élargir une thématique déjà étudiée par les ornithologues, les éthologues, les littéraires et les musicologues, à d’autres disciplines a priori éloignées, dont les problématiques centrales touchent essentiellement aux domaines des sciences du vivant, de l’environnement et des sciences humaines et sociales. Le projet est initié et porté par Corinne Beck, historienne et archéologue médiéviste (prof. à l’Université de Valenciennes) et Martine Clouzot, historienne médiéviste (prof. à l’Université de Bourgogne). S’inscrivant à la croisée des sources et des regards scientifiques, ce colloque cherche à mettre en présence des chercheurs issus d’horizons disciplinaires fort divers et éloignés, tant des sciences humaines et sociales que des sciences de la vie, intéressés par les différentes définitions des « chants » des oiseaux, en vue de construire un objet de recherche commun. L’objectif est de faire dialoguer dans l’interdisciplinarité anthropologues, ornithologues, éthologues, archéologues, environnementalistes, littéraires, linguistes, philologues, historiens, historiens de l’art, psychologues de la musique et de la cognition, musicologues. Le principe retenu est la mise en commun des termes, des conceptions, des perceptions, et des problématiques à la fois transversales au sujet, et propres à chacune des disciplines, afin de privilégier les échanges et les collaborations scientifiques entre les chercheurs, entre les disciplines, entre les universités et les centres de recherches des différents pays.

Questions discutées

Suite aux Journées des 4-6 avril 2012, plus généralistes, l’objectif est de mettre en pratique le dialogue interdisciplinaire autour d’un oiseau chanteur : le rossignol. Omniprésent dans les cultures et les civilisations depuis l’Antiquité, son chant sera envisagé à partir de plusieurs questions élaborées à partir des sources et des disciplines respectives des chercheurs :

– le nom du rossignol est-il générique, correspond-t-il à tout oiseau chanteur ou désigne-t-il une espèce ?

– quels rapports existe- t-il entre le chant et le plumage, entre l’esthétique visuelle et vocale, à travers le temps et dans les différentes sociétés ?

– avec quelles autres espèces est-il comparé, associé ou opposé ? (par exemple l’alouette, le coucou).

A partir du rossignol, l’idée est de construire une ou plusieurs grilles de langage (« auteurs », occurrences, étymologies, thématiques, périodes, aires géographiques, descriptions physiques, etc.).

Organisation, date et lieu Le colloque se tiendra en Bourgogne les 22-23 et 24 mai 2013, au Centre Archéologique Européen de Bibracte à Glux-en-Glenne (Nièvre), un des sites de l’UMR ARTeHIS.

Programme sous format PDF

Les Participants :

– Corinne Beck (prof.) : Histoire médiévale, EA Calhiste 4343, Valenciennes.

– Catherine Brasselet (MCF) : Littérature moderne, EA Calhiste 4343, Valenciennes.

– Julia Breittruck (doctorante) : Histoire moderne, Bielefed, Graduate School in History and Sociology.

– Yves Chetcuti (chercheur) : Littérature et neurobiologie, Grenoble.

– Martine Clouzot (prof.) : Histoire médiévale, UMR CNRS 6298-ARTeHIS, Dijon.

– Sébastien Derégnaucourt (MCF habilité) : Ornithologie, Laboratoire d´Ethologie et Cognition Comparées, EA 3456, Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense.

– François Dingremont (post-doctorant) : Anthropologie hellénistique, ANHIMA, EPHE. – Bruno Faivre (prof.) : Ornithologie, UMR CNRS 6282-Biogéosciences, Dijon.

– Lise Fuertes (doctorante) : Littérature médiévale, Centre Pluridisciplinaire Texte et Culture (CPTC), Dijon.

– Jean-Pierre Garcia (prof.) : Archéo-environnement, UMR CNRS 6298-ARTeHIS, Dijon.

– Nicole Geberzahn (MCF) : Equipe Bioacoustique, Centre de Neurosciences Paris Sud, UMR CNRS 8195, Université Paris 11, Orsay.

– Philippe Gonin (MCF) : Musicologie, Centre Georges Chevrier, Dijon.

– Marie-Geneviève Grossel (MCF) : Littérature médiévale, EA Calhiste 4343, Valenciennes.

– Fabrice Guizard (MCF) : Histoire médiévale, EA Calhiste 4343, Valenciennes.

– Adnen Jdey (post-doctorant) : Philosophie, Université de Tunis I.

– Christine Laloue : Conservation du Patrimoine, Musée de la Musique, Paris.

– Michel Kreutzer (prof.) : Ethologie, Laboratoire d’Ethologie et Cognition comparées, EA 3456, Paris-Ouest-Nanterre-La Défense.

– Etienne Safa (master) : Archéologie Proto-Historique, UMR CNRS 6298-ARTeHIS, Dijon.

– Margret Scharrer (MCF) : Musicologie, Institut de Musicologie, Université de la Sarre, Sarrebrück

– Christophe Vendries (prof.) : Histoire romaine, UMR CNRS 6566-CREAAH, Rennes 2.

– Stefan Wirth (prof.) : Archéologie Proto-Historique, UMR CNRS 6298-ARTeHIS, Dijon.

 

Contacts : Martine Clouzot : martine.clouzot@wanadoo.fr

Secrétariats :

– Chantal Palluet : cnrs.auxerre@orange.fr

– Annick Novak : accueil@bibracte.fr


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search