Déclaration des associations d’historiens de l’enseignement supérieur et de la recherche

Les quatre associations d’historiens de l’enseignement supérieur et de la recherche (SoPHAU, SHMESP, AHMUF, AHCESR), en réaction aux projets de réformes de la recherche et de l’enseignement supérieur, réaffirment leur attachement aux principes suivants :
 
–          Encouragement de l’attractivité des métiers de la recherche par le refus de la précarisation croissante et généralisée
 
–          Evaluation qualitative par les pairs
 
–          Soutien aux logiques de coopération scientifique contre la mise en concurrence systématique
 
–          Pluralisme et liberté de la recherche, menacés par un pilotage centralisé et le recul des financements récurrents
 
–          Retour à un équilibre entre enseignement et recherche selon les meilleures normes internationales, avec des sabbatiques réguliers, l’allégement des charges administratives et le refus de l’augmentation du service d’enseignement
 
Elles appellent la communauté scientifique aux actions que les sociétaires jugeront adaptées pour faire entendre leurs convictions

Vous aimerez aussi...