Motion LRPP et réforme des retraites – École d’histoire de la Sorbonne (Université Paris 1–Panthéon-Sorbonne)

Les enseignant.e.s chercheur.e.s de l’École d’histoire de la Sorbonne (Université Paris 1–Panthéon-Sorbonne) réuni.e.s en assemblée générale aujourd’hui vendredi 17 janvier 2020 prennent collectivement position contre le projet de loi programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) et les préconisations des groupes de travail qui s’y rapportent. Ils dénoncent l’absence de réelle concertation et contestent le diagnostic sur lequel s’appuie le gouvernement, contredit par des analyses scientifiques non prises en compte. Le projet LPPR entend enfermer l’enseignement et la recherche dans une logique de compétition, de gestion à court terme (passant par le renforcement du financement sur projet au dé-triment du financement pérenne) et de précarisation généralisée annonçant ainsi. 

Suite de la motion ici


Vous aimerez aussi...