L’animal au château

XXVIIe RENCONTRES D’ARCHÉOLOGIE ET D’HISTOIRE EN PÉRIGORD

Périgueux

27, 28 et 29 septembre 2019

L’Odyssée (Nouveau Théâtre de Périgueux), salle Montaigne

Entrée gratuite

 

Les Rencontres ont consacré plusieurs colloques à la chasse et à la table du château. Mais au-delà de l’alimentation, qu’en est-il, dans cet univers, de la place et du rôle des animaux, domestiques, sauvages, exotiques ou fantastiques ? Des travaux récents ont renouvelé l’approche des relations entre l’homme et l’animal, relations utilitaires, affectives, ludiques, esthétiques, symboliques ou fantasmatiques. À la place d’honneur, le cheval, incarne toutes ces dimensions, et princes et monarques lui ont élevé de véritables palais à Versailles ou à Chantilly. Le chien, symbole de fidélité – vertu essentielle du code aristocratique – tient aussi une place privilégiée, aux pieds ou sur les genoux de son maître ou de sa maîtresse, portraiturés en leur compagnie par les plus grands maîtres et liciers de leur temps. Mais c’est sans doute par la possession d’animaux sauvages que les plus hauts seigneurs démontrent leur pouvoir. Lions et léopards ornent leurs blasons depuis le haut Moyen Âge, tandis que de véritables spécimens rugissent dans leurs ménageries, ou, aujourd’hui, dans les parcs animaliers de châtelains en mal de conquêtes ou d’écologie… Le cabinet de curiosités, où se mêlent animaux empaillés, coquillages, carapaces, papillons exotiques, témoigne de la capacité du seigneur à s’approprier les espaces les plus lointains et les espèces les plus rares. Et sous la plume des fabulistes et des conteurs orientaux, tout un bestiaire familier ou exotique rappelle aux Grands leur animale condition. Mais allons maintenant au château Renaissance de Puyguilhem à Villars. Construit sous la haute protection de François 1eret de Louise de Savoie, il a été le relais de chasse et la résidence de plaisance de la puissante famille parlementaire des La Marthonie. Son imposant pigeonnier témoigne encore de ses privilèges. Autrefois, ses pièces s’ornaient de trophées, de massacres, de fourrures sauvages. Mais les fabuleuses salamandres de François 1ery figurent encore et, sur sa plus monumentale cheminée, Lion de Némée et Hydre de Lerne terrassés par Hercule. Sans oublier cet hôte plus récent,  un rhinocéros de haute lice, véritable rêve de savane au cœur du Périgord vert.

 

PROGRAMME (PDF)

 

VENDREDI 27 SEPTEMBRE                      Périgueux, L’Odyssée, salle Montaigne

8h30  Accueil des participants.

8h45  Ouverture du colloque par Anne-Marie Cocula, présidente des Rencontres.

 

Actualités de l’archéologie en Nouvelle Aquitaine

9h00Nadine Béague, INRAP,Suivi archéologique de travaux d’aménagement des espaces publicsautour du châteauet de l’église Saint-Michel de Bonaguil (Lot-et-Garonne)

9h30 Peggy Poulain et Angélique Marty, ÉVEHA, Le village castral de Carbonnières (Goulles, Corrèze)

10h00 Carole Ballon, CAP Bordeaux Métropole, et Hélène Réveillas, CPA Bordeaux Métropole/ UMR 5199 PACEA, Une épizootie chez de jeunes suidés à Mérignac (Gironde) au XIIsiècle

10h30 Discussion et pause.

 

Archéologie castrale au prisme de l’animal : chenil et ménagerie

 

11h00Aurélia Borvon, UMR 7041 / ONIRIS / GEROM Angers, Les squelettes canins de la tour ouest de Château Ganne (XIIe-début XIIIesiècle) : des chiens issus d’une meute de chasse ?

11h30Joan Pieragnoli, historien, Les châteaux français et leurs ménageries : architecture, fonction, peuplement.

12h00Discussion suivie d’un déjeuner pour les intervenants.

 

Insignes animaux : de la présence familière à la distinction ostentatoire

14h00Sophie Coussemacker, Université Bordeaux-Montaigne, Le singe au château et à la cour (XIe-XVesiècle) : de la présence réelle à l’objet zoomorphe orfévré.

14h30JoãoVieira Caldas, Université de Lisbonne (Portugal), Les pigeonniers des châteaux de l’époque moderne : ornement, divertissement et utilité.

15h00Jerôme Melet, Université de Bourgogne-Franche-Comté, L’animal exotique des chambres des merveilles des châteaux : l’abrégé d’une faune naturalisée mise en scène.

15h30Discussion et pause

 

Des récits et des bêtes : si l’animal était conté… 

16h00Céline Zaepffel, Université de Leiden (Pays-Bas), Apprendre des animaux : des fables au château.

16h30Frédéric d’Agay, Fédération historique de Provence, Les animaux du parc du château de St Maurice de Rémens.

17h00 Discussion.

 

18h00            Réunion du conseil scientifique et du conseil d’administration de l’association.

 

SAMEDI 28 SEPTEMBRE                            Périgueux, L’Odyssée, salle Montaigne

 

Des animaux au cœur des palais : illustrer les vertus du Prince

9h00  Mathilde Dalbion, Université Bordeaux-Montaigne, Les animaux dans les palais d’Orient du Xeau XVIe siècle.

9h30  Lionel Arsac, Musée des châteaux de Versailles et Trianon, Un bestiaire versaillais ?

L’animal dans les décors sculptés de Versailles du XVIIeau XVIIIe siècle.

 

10h00Discussion et pause.

 

Le cheval, la plus noble conquête du château ?

10h30Karine Mc Grath, Musée des châteaux de Versailles et Trianon, Le cheval dans les écuries du château de Versailles, de 1789 à 2019.

11h00Aurore Bayle-Loudet, Muséee du cheval de Chantilly, Les grandes écuries de Chantilly, entre faste et fonction.

11h30 Discussion

 

12h00 Départ pour l’excursion au château de Puyguilhem

13h00 déjeuner à Saint Jean de Cole pour les intervenants et sur inscription.

 

15h00 viste guidée du château de Puyguilhem
 
DIMANCHE 29 SEPTEMBRE                     Périgueux, L’Odyssée, salle Montaigne
 

Fabuleux bestiaires

9h00  Marie Chaufour, Université de Bourgogne-Franche-Comté,La ménagerie des Princes. Bestiaire emblématique dans les châteaux des XVIeet XVIIe siècles.

9h30  Roger Baury, Université de Lille, Le bestiaire du légendaire castral.

10h00Discussion et pause.

 

L’animal au château, utile, futile ou nuisible ?

10h30Gaëtan Jouanin et Philippe Pauthier,Centre de recherches archéologiques de la vallée de l’Oise (CRAVO), Le château côté jardin : nuisibles, fourrure et gestion de cadavres.

11h00Pierrick de St-Vaast, Université de Bourgogne-Franche-Comté, L’animal dans les châteaux en guerre : le cas des départements du Nord-Est de la France impactés par la Première Guerre mondiale (1914 – ca.1925).

11h30 Discussion

12h00Conclusions du colloque par Claude Guintard, École Nationale Vétérinaire, de l’Agro-alimentaire et de l’Alimentation, Nantes-Atlantique, ONIRIS

 

 


Vous aimerez aussi...