La Révolution en 3D. Textes, images, sons. 1787-2440

14, 15 et 16 mars 2019

AMPHITHEATRE TURGOT
17, RUE DE LA SORBONNE
UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE
PARIS 5E

En ce 230e anniversaire de 1789, l’actualité, théâtrale, cinématographique, musicale, romanesque, de la bande dessinée aussi, démontre combien la Révolution française inspire encore les créateurs et pose un défi renouvelé aux historiens : l’histoire de la Révolution ne serait-elle plus qu’un récit parmi d’autres ?
De cette inquiétude, ce colloque a souhaité faire une question. Comment un artiste se documente-t-il ? Comment un historien peut-il revendiquer un droit à l’imagination (Richard Cobb), pour combler les trous, lorsqu’une fois son travail rigoureux de recherche accompli, il ou elle constate qu’il manque des liens pour relier les sources entre elles ?
Parce qu’elle favorise l’entrelacs des approches, le croisement des méthodes, le métissage des pratiques, la Révolution française reste un sujet majeur d’un présent, que la connaissance rapproche du passé ; que l’imaginaire projette dans le futur. D’où les bornes chronologiques choisies : 1787-2440. La Révolution est un temps singulier qui embrasse le réel de l’évènement et nourrit l’uchronie du xxve siècle imaginée par Louis-Sébastien Mercier (1740-1814).
Penser la Révolution appelle l’imaginaire sans jamais se défaire d’une exigence : savoir plus, toujours, en tout, pour lire, voir et entendre autrement. Entrechoc des savoirs et des fictions : là réside non pas tant l’ambition que le désir de ce colloque.

Les organisateurs
Mathilde Harel, Pierre Serna, Anne Simonin

Programme ici.


Vous aimerez aussi...