Les entrées en guerre à l’époque moderne, XVIIe-XVIIIe siècle

Eric Schnakenbourg (dir.), Les entrées en guerre à l’époque moderne, XVIIe-XVIIIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2018.

Si les sorties de guerre ont déjà été l’objet de travaux et de rencontres scientifiques, le basculement inverse a, en revanche, été peu étudié jusqu’à présent. En effet, les historiens ont l’habitude d’enfermer les périodes de conflits entre la date de déclaration de guerre et celle de la conclusion de la paix. Il s’agit ici de réfléchir aux passages de la paix à la guerre pour savoir comment, à l’époque moderne, les États, les sociétés et les individus sont saisis par l’épreuve du conflit armé.

Comprendre l’entrée en guerre

Yann Lignereux: Et Champlain tira (juillet 1609). De l’hostilité à la guerre. Modalités d’une entrée en guerre aux lendemains de la fondation de Québec

Géraud Poumarède: L’entrée en guerre de Venise contre les Turcs (XVIe-XVIIe siècle)

Eric Schnakenbourg: Déclarations de guerre et hostilités ouvertes : quand commence la guerre ? Réflexions sur l’ouverture des conflits, XVIIe-XVIIIe siècle

L’entrée en guerre à l’aune de la politique intérieure

Matthieu Gellard:  »Entreprendre une guerre dehors pour entretenir la paix dedans » Les défenseurs d’une guerre ouverte contre l’Espagne pendant les guerres de Religion

Fabrice Micallef: Négocier l’entrée en guerre ? La monarchie et les acteurs politiques provençaux au début du conflit franco-savoyard de 1600-1601

Les mobilisations et les adaptations à l’entrée en guerre

Valeria Pansini: Les topographes entrent-ils en guerre ? Parcours d’hommes et d’institutions de la cartographie militaire (1756-1795)

David Plouviez: L’entrée dans la guerre d’Indépendance américaine de l’arsenal de Toulon

Silvia Marzagalli:  »There is here nothing but a confusion about the War » Le redéploiement du négoce américain à l’épreuve des entrées en guerre pendant les French Wars (1793-1815)


Vous aimerez aussi...