Le Prince de Fra Paolo

Le Prince de Fra Paolo, Édition critique par Romain Borgna, Paris, Honoré Champion, 2017, 220 p.
ISBN 978-2-7453-3184-7.

Faussement attribué au penseur et théologien vénitien Paolo Sarpi, Le Prince de Fra Paolo expose et dispense des conseils de pratique politique inspirés par le juridictionalisme et la raison d’État machiavélienne. L’opuscule apocryphe se trouve à la croisée des genres littéraires, entre le miroir aux princes médiéval et le manuel d’éducation du souverain moderne. Il s’adresse sans détour au groupe des Giovani vénitiens du XVIIe siècle, dont il réaffirme avec vigueur le fonds culturel et idéologique. À une époque où la fabuleuse constitution mixte de la Sérénissime se morfond dans une profonde léthargie politique et institutionnelle, les Giovani prennent la plume et investissent l’espace public. Le Prince de Fra Paolo dispense à ces patriciens révoltés de précieuses et virulentes maximes de philosophie politique, destinées d’une part à défendre un retour aux valeurs fondamentales de la Serrata de 1297 et d’autre part à condamner les perversions et les abus de leur siècle. Ainsi, plus qu’une simple relecture du Prince de Machiavel, il s’agit d’une véritable adaptation de ses concepts fondamentaux aux particularismes vénitiens.

 

Table des matières ici.

* * *

Romain Borgna, professeur d’histoire-géographie et doctorant en histoire moderne, à Aix-Marseille Université, est spécialiste de l’histoire de la République de Venise. Ses travaux de recherche portent sur l’histoire du notariat en Terre Ferme vénitienne à l’époque moderne ainsi que sur l’histoire des idées politiques.


Vous aimerez aussi...