Revue en ligne de l’IHRF (10) : L’historien vivant (1789-1830)

Dernier numéro en ligne de La Révolution française (10) | 2016 L’historien vivant (1789-1830)

http://lrf.revues.org/

Quand est-il possible d’écrire l’histoire de l’événement auquel l’on a participé ? Où est-ce que se situe la limite entre la restitution immédiate de celui-ci et le premier acte historiographique ? Ces questions ne sont pas nouvelles, loin de là. Cependant elles sont pertinentes à l’heure même où les colloques et les articles consacrés à l’histoire immédiate de la Révolution se multiplient.

Loris Chavanette et Francesco Dendena : Introduction

Dossier d’articles

Francesco Dendena : L’expérience de la défaite, la rencontre avec l’histoire : Barnave et ses écrits historiques

Loris Chavanette : Écrire l’histoire de la Terreur ou le piège de la Méduse : Thibaudeau après le 9 thermidor

Olivier Ritz : L’an IX ou l’historiographie de la Révolution en débat

Anna Karla : Raconter « Varennes » ou Comment créer un événement révolutionnaire en 1823

Pierre Serna : « Les hommes ne meurent pas libres et égaux… » ou la face cachée des tableaux du Ier prairial en 1830

Varia

Annie Jourdan : Les journées de Prairial an II : le tournant de la Révolution ?

Compte rendu de lecture

Sylvain Dellea : Gaïd Andro, Une génération au service de l’État. Les procureurs généraux syndics de la Révolution française (1780-1830).

Paris, Société des études robespierristes, 2015

Position de thèse
Hannah Calaway

 


Vous aimerez aussi...