Voltaire et Charlie

afficheBenoît Garnot, Voltaire et Charlie, Dijon, Eds, 2015.

Après les attentats parisiens des 7, 8 et 9 janvier 2015, qui ont notamment décimé la rédaction du magazine satirique Charlie Hebdo, on a vu fleurir dans les « marches républicaines » du 11 janvier, à l’instar du slogan « Je suis Charlie » affiché en signe de solidarité et de protestation par les manifestants, les panneaux « Voltaire est Charlie ». Alors qu’on ne lisait plus beaucoup Voltaire (de même que les lecteurs boudaient Charlie Hebdo), les ventes de son Traité sur la tolérance se sont brusquement envolées, l’ouvrage paraissant être de nouveau d’actualité. En même temps, de nombreux articles de presse présentaient Voltaire comme ayant toujours été en première ligne du combat multiséculaire pour la tolérance et la liberté.

Un tel engouement pour Voltaire, dans ces circonstances précises, était-il justifié ? Voltaire était-il vraiment un héros (un héraut aussi) de la tolérance, un chantre de la liberté d’expression, un défenseur de la justice, un parangon de la vérité ? Peut-on vraiment, sans se fourvoyer, faire encore référence à lui de nos jours quand les unes ou les autres sont menacées, comme ce fut le cas en janvier 2015 ?

Voltaire aurait-il été Charlie ?

 

Table des matières

                        

Introduction

Voltaire et la tolérance

Voltaire et la liberté d’expression

Voltaire et la justice

Voltaire et la vérité

Conclusion

Sources et bibliographie

 


Vous aimerez aussi...