Le cardinal de Bernis (1715-1794). Médiateur et observateur de l’Europe monarchique et révolutionnaire

AfficheUniversité Grenoble Alpes – CRHIPA

Colloque organisé par Gilles Montègre

 

Le cardinal de Bernis (1715-1794)

Médiateur et observateur de l’Europe monarchique et révolutionnaire

 

1ère session

Naissance d’un diplomate, postérité d’un homme de lettres

Grenoble – Crolles, 21-22 mai 2015

 

Le tricentenaire de la naissance du cardinal de Bernis en 2015 offre l’occasion de consacrer un double colloque à cette figure polyédrique du XVIIIe siècle européen, à laquelle aucune recherche scientifique collective n’a jusqu’alors été dédiée. Jointes aux fonds disséminés dans divers dépôts publics à travers l’Europe, les foisonnantes archives personnelles du cardinal, dont la famille a pour la circonstance offert l’accès aux chercheurs, permettent d’enquêter sur le dispositif élaboré de gestion de l’information politique internationale mis en place par Bernis à la fin de l’Ancien Régime, et sur un système de représentation puissamment fondé sur la rencontre entre élites du pouvoir et milieux culturels.

      Anticipant les rencontres romaines des 15 et 16 octobre 2015, centrées sur ce qui fut la plus longue ambassade française à Rome de l’histoire et sur ses effets dans les domaines politique, religieux et artistique, cette première session du colloque Bernis est plus spécifiquement consacrée aux premières armes du négociateur, à ses écrits littéraires, et aux analyses de la crise de l’Ancien Régime qui conduisit à la Révolution française. Les interventions permettront donc de réfléchir à l’ordonnancement de l’information diplomatique engendré par les réseaux de communication complexes de l’Europe des Lumières. Elles envisageront l’influence pérenne de la poétique bernisienne dans le domaine de l’apologétique, du goût de la nature et de l’amour du sol natal. Elles s’intéresseront enfin à des formes de regards décentrés sur la Révolution française, saisis au prisme des diplomates présents dans les cours italiennes.

 

Programme (PDF)

Jeudi 21 mai

MSH Alpes, Campus de Saint-Martin-d’Hères

 

9h30. Accueil des participants

 

10h00. Ouverture du colloque

Introduction, par Gilles Montègre

 

 

Ordres de l’information et pratiques de la diplomatie

Présidence : François BRIZAY (Université de Poitiers)

 

 

10h30. Gilles MONTÈGRE (Université Grenoble Alpes)

Bernis à Venise, ou l’apprentissage de la diplomatie (1751-1755)

 

11h00. Sébastien SCHICK (Université Paris I Panthéon – Sorbonne)

Bernis et la « société européenne des ministres » : les canaux de la diplomatie du secrétaire d’État à la lumière de sa correspondance avec le Comte de Brühl (1757-1758)

 

11h30. Lucien BÉLY (Université Paris – Sorbonne)

Bernis, Philippe de Parme et la guerre de Sept Ans

 

12h00. Discussion

 

12h30. Buffet

 

14h00. Guillaume HANOTIN (Université Bordeaux Montaigne)

Bernis et le Pacte de Famille

 

14h30. Géraud POUMARÈDE (Université Bordeaux Montaigne)

Une chronique de la cour de Parme au XVIIIe siècle : la correspondance Flavigny – Bernis

 

 

Bernis et la fin de l’Ancien Régime

Présidence : Lucien BÉLY (Université Paris – Sorbonne)

 

 

15h00. Paul CHOPELIN (Université Jean Moulin Lyon 3)

Le cardinal de Bernis, archevêque d’Albi (1764-1794)

 

15h30. Discussion

 

16h00. Pause

 

16h30. Bertrand MARCEAU (École nationale des chartes)

Le cardinal et les moines. Bernis, l’ordre de Cîteaux et la commission des réguliers

 

17h00. Albane PIALOUX (Université Paris – Sorbonne)

« Un vent fâcheux de liberté souffle et se répand » : autour des lettres d’Omer Joly de Fleury au cardinal de Bernis (1759-1781)

 

17h30. Virginie MARTIN (Université Paris I Panthéon – Sorbonne)

Prédire et prévenir la fin d’un monde : la Révolution française au miroir des  correspondances et des correspondants du cardinal de Bernis

 

18h00. Discussion

 

 

 

Vendredi 22 mai

Château de Crolles, dit de Bernis (sur réservation)

 

9h30. Accueil des invités

 

10h00. Visite du château de Crolles et présentation des collections de manuscrits, par Robert de Bernis

 

 

Bernis et la poésie du XVIIIe siècle

Présidence : Catriona SETH (Université de Lorraine)

 

 

11h00. Jean-Noël PASCAL (Université Jean Jaurès de Toulouse – SAPRAC)

Bernis et la poésie lyrique

 

11h30. Marie BREGUET (SAPRAC)

Bernis et la poésie des saisons

 

12h00. Jean-Pascal BOULET (Université de Lorraine – SAPRAC)

« Je porte dans mes mains la gloire de Dieu et le sort des humains ». La figure de poète dans « La Religion vengée »

 

12h30. Discussion

 

13h00. Cocktail et buffet

 

14h00. Moment musical

 

 

Culture épistolaire et pratiques manuscrites de communication

Présidence : Gilles BERTRAND (Université Grenoble Alpes)

 

 

15h00. Catriona SETH (Université de Lorraine – SAPRAC)

« La Religion vengée » – les leçons du manuscrit

 

15h30. Marie DEMEILLIEZ (Université Grenoble Alpes)

« Une passion si vive pour les spectacles » : François de Bernis amateur d’opéra

 

16h00. Linda GIL (Université de Roma Tre)

Voltaire et le cardinal de Bernis : de la relation épistolaire à l’histoire de sa publication

 

16h30. Patrick MICHEL (Université de Lille 3)

Le cardinal de Bernis collectionneur : état de la recherche

 

17h00. Discussion, conclusions et perspectives romaines

 

 

Organisation

Gilles Montègre

gilles.montegre@upmf-grenoble.fr

(contact pour la réservation au château de Crolles)

 

Secrétariat du colloque

Catherine Brun

catherine.brun@upmf-grenoble.fr

 

Institutions partenaires

Université Grenoble Alpes – École française de Rome – Università degli studi di Roma « La Sapienza » – Université Franco Italienne – Société des Amis des Poètes Roucher et Chenier

 

Sous le haut patronage de l’Académie française

 

 

Comité scientifique

 

Lucien BÉLY (Université Paris – Sorbonne), Gilles BERTRAND (Université Grenoble Alpes), Carole BLUMENFELD (Palais Fesch – Musée des Beaux Arts d’Ajaccio), François BRIZAY (Université de Poitiers), Marina CAFFIERO (Université de Rome « La Sapienza »), Paul CHOPELIN (Université Jean Moulin Lyon 3), Marie DEMEILLIEZ (Université Grenoble Alpes), François DUMASY (École française de Rome), Guillaume HANOTIN (Université Bordeaux Montaigne), Christine LEBEAU (Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne), Virginie MARTIN (Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne), Patrick MICHEL (Université de Lille 3), Gilles MONTÈGRE (Université Grenoble Alpes), Jean-Noël PASCAL (Université Jean Jaurès de Toulouse – SAPRAC), Albane PIALOUX (Université Paris – Sorbonne), Géraud POUMARÈDE (Université Bordeaux Montaigne), Catriona SETH (Université de Lorraine – SAPRAC)

 


Vous aimerez aussi...