Un siège et sa mémoire : Dijon, 1513

Mise en page 1Un siège et sa mémoire : Dijon, 1513, Annales de Bourgogne, tome 87, fascicules 2 et 3, 2015.

Sommaire :
Chédeau, Catherine, Le paysage urbain de Dijon en 1513.
Saint-Jean Vitus, Benjamin, et Laborier, Emmanuel, Dijon ville forte à l’orée du xvie siècle, à la lumière des découvertes archéologiques récentes.
Richard, Jean, Au lendemain du siège : la tour d’hiver.
El Kenz, David, Une mariophanie martiale à Dijon.
Bischoff, Georges, « Comme si tout le royaulme de France estoit en azart de finale ruyne. » Les confédérés suisses, Maximilien Ier et le siège de Dijon.
Lamarre, Christine, La tapisserie du siège de Dijon par les Suisses traverse la Révolution.
Rauwel, Alain (avec Milbach, Sylvain), Un clerc historien du siège de 1513 : Jules Thomas.
Chauney-Bouillot, Martine, La mémoire du siège : catholiques entre empire et républiques.
Guérin Gasc, Sophie, La tapisserie Terribilis créée en 1946 par Dom Robert pour l’église Notre-Dame de Dijon : une double mémoire, 1513-1944.
Cauchies, Jean-Marie, En guise de postface : les dessous d’une tapisserie…
Illustration de couverture : Anonyme, Dijon assiégée par les Suisses en 1513, tapisserie de lisse – 264 x 674 cm, atelier des Flandres, vers 1520, collection du musée des Beaux-Arts de Dijon, inv. CA 1445 (© musée des Beaux-Arts, Dijon – ph. François Jay).

Les commandes peuvent être adressées au Éditions universitaires de Dijon : http://eud.u-bourgogne.fr
Le prix de vente est de 30 euros, l’ISBN est : 978-2-36441-124-1.


Vous aimerez aussi...