Séminaire franco-britannique d’histoire – 5 juin 2014

Séminaire franco-britannique d’histoire – 5 juin 2014  

Université Paris IV-Sorbonne, en partenariat avec l’Institute of Historical Research (University of London), le Groupe d’histoire intellectuelle (Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis) et le CREA (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense)
Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e (salle D421)

Jonathan Healey (Oxford) : Poverty and Petitions for Poor Relief in England’s First Century of Welfare

De nombreux historiens se sont interrogés sur les conséquences institutionnelles et sociales de la mise en place des Poor Laws à l’époque élisabethaine. Les travaux sur cette question sont d’une grande diversité : certains d’entre eux ont porté sur le processus législatif associé à la lutte contre la pauvreté, d’autres en suivant la méthode démographique des reconstitutions familiales ont identifié les cycles de vie des principaux bénéficiaires des Poors Laws (veufs, jeunes célibataires, familles nombreuses). Il est aussi possible à l’échelle locale de restituer les conditions dans lesquelles cette charité institutionnelle est à la fois négociée et attribuée. Si l’allocation des ressources est évaluée par les habitants les plus aisés (Better sorts), ces derniers ne s’assurent pas pour autant un contrôle absolu sur les pauvres de la paroisse.  Par le biais de pétitions auprès des juridictions comtales (les juges de paix), les lower sorts sont en mesure d’intervenir dans la distribution de la charité publique. A partir d’une étude de 3000 pétitions du Lancashire entre 1620-1710, Jonathan Healey restitue les étapes par lesquels les plus nécessiteux parviennent à se faire entendre par delà l’échelle locale. Ces sources permettent de restituer les effets des décès, des maladies et des crises agraires sur la structure familiale autant que les stratégies discursives pour se présenter comme pauvre “méritant” (deserving poor).

Discutant: Jacques Carré (Paris-Sorbonne?)
Contact : stéphane Jettot : jettot@yahoo.com


Vous aimerez aussi...