Le parti huguenot. Chronique d’une désillusion (1557-1572)

Couverture-2Hugues Daussy, Le parti huguenot. Chronique d’une désillusion (1557-1572), Genève, Droz, 2014, 888 p.

Le royaume de France aurait-il pu devenir protestant ? Stimulés par une foi intense et convaincus de l’action providentielle de Dieu en faveur de la « vraie religion », les huguenots l’ont réellement cru à l’orée de la décennie 1560. Cet ouvrage retrace l’histoire éphémère et tragique de cette folle espérance d’une conversion du roi et de tous ses sujets à la Vérité de l’Evangile. A travers la reconstitution des moyens mis en œuvre par les pasteurs, la noblesse et les élites urbaines réformés, afin de faire triompher leur cause, c’est l’histoire du parti huguenot qui se dessine au fil d’un récit conçu comme une chronique scandée par de multiples rebondissements. Instrument politique et militaire, le parti commandé par Condé, Coligny, Jeanne d’Albret et le jeune prince de Navarre connaît une croissance spectaculaire qui lui permet de déployer ses réseaux jusqu’au cœur de l’Europe protestante. Progressivement affaiblie au fil des revers et des déceptions, l’illusion d’une France huguenote s’évanouit tout à fait en août 1572, noyée dans le sang des victimes de la Saint-Barthélemy.

SOMMAIRE

Introduction

Première partie : L’évidence de la Vérité
Chapitre premier : Que Dieu se montre seulement
Chapitre II : La genèse d’une conscience politique
Chapitre III : La parole impuissante

Deuxième partie : La Parole et le glaive
Chapitre IV : La révolte du parti de Dieu
Chapitre V : La solidarité évangélique
Chapitre VI : Se résigner à la coexistence ?

Troisième partie : Le salut par les armes ?
Chapitre VII : La « cause generalle » au péril de la guerre
Chapitre VIII : Dans l’oeil d’un cyclone européen
Chapitre IX : Le parti assassiné

Conclusion
Sources et bibliographie
Index des noms de personnes
Index des figures bibliques
Table des tableaux et illustrations

Site éditeur (sommaire détaillé) ici.


Vous aimerez aussi...