Colloque international : “L’Anecdote entre Littérature et Histoire à l’époque moderne”, Orléans, 5-6 décembre

CouvertureColloque international : L’Anecdote entre Littérature et Histoire à l’époque moderne

Université d’Orléans
5 et 6 décembre 2013

Forme brève par excellence, l’anecdote a été détachée de son contexte pour former des collections de recueils intitulés ana. Ces recueils trouvent leur unité autour d’une époque, d’un personnage célèbre, d’un thème. En tant que tels, ces recueils ont fait l’objet de nombreux travaux. Récemment, l’anecdote a également fait l’objet d’études thématiques centrées sur un type spécifique d’anecdote. L’approche ici définie est autre : replacer l’anecdote dans son contexte et la considérer à la fois comme genre littéraire et pratique sociale. Les définitions de l’anecdote dans les dictionnaires de l’époque moderne insistent sur le caractère inédit des faits relatés et sur la dimension réductrice et dépréciative de cette histoire des petits faits. L’anecdote remplit toutefois des fonctions complexes et traverse les genres : on la retrouve dans l’écriture historique et celle des mémoires, dans les textes judiciaires, les écrits de polémique, les traités d’éducation, les sermons, les correspondances, les récits de voyages, la presse. Selon les cas, et sans exclusive, elle peut entrer dans une stratégie démonstrative, avoir une valeur exemplaire et une fonction morale. Elle peut être divertissante et créer des effets de rupture dans un discours didactique. Elle introduit de la fiction dans un texte non-fictionnel. L’attention sera portée sur les reprises, circulations ou disparitions d’anecdotes d’un genre à l’autre ou sur la longue durée. Ces transferts sont essentiels dans la réflexion sur les pratiques culturelles. Ainsi conçue, l’étude de l’anecdote permettra de s’interroger sur des usages culturels et sociaux, sur des formes de communication et de sociabilité supposant un savoir partagé ou une connivence entre auteur et lecteur. La période considérée s’étendra de 1630 à 1830.

Quatre problématiques pourront guider la réflexion :
1- Anecdote et écriture du factuel : question de l’authenticité, du rôle dans la démonstration en histoire, en science et en droit, fonction selon les genres littéraires.
2- Anecdote et écriture de soi : étude de l’expression du privé (et de la construction du privé) dans les genres non fictionnels en particulier (mémoires, correspondance, journaux).
3- Anecdote et système de valeurs : question des normes (et de leur remise en cause), fonctions éducatives au travers de traités spécifiques.
4- Circulation, usages sociaux et formes de l’anecdote : variantes stylistiques et rhétoriques, disparition et circulation de l’anecdote entre les genres et les époques, son rôle comme support de sociabilité.

Programme (PDF)

Jeudi 5 décembre

9h30 : Accueil des participants

10h : Présentation de CLARESS et introduction.

Anecdote biographique et écriture du factuel

Le cas des écrivains
Modérateur : Geneviève Haroche-Bouzinac (Polen/Claress)

10h15 : Damien Fortin (Université Paris-Sorbonne) :« Anecdote biographique et histoire littéraire : le récit de la conversion aux Muses dans les Vies d’écrivains des xviie et xviiie siècles »

10h45 : Sylvie Crinquand (Université de Bourgogne) : « L’anecdote entre historiette et emblème ou comment réécrire la vie d’un poète »

La figure de l’artiste
Modérateur : Jean-Jacques Tatin-Gourier (Université de Tours)

11h15 : Gaëtane Maës (Université Lille 3) : « Entre divertissement et utilité : fonctions de quelques anecdotes picturales au xviiie siècle »

11h45 : Melinda Caron (Fordham University) : « L’anecdote dans la communication périodique. Le cas de l’actrice au xviiie siècle »

Transmission et circulation de l’anecdote
Modérateur : Benedetta Craveri (Università degli Studi Suor Orsola Benincasa, Napoli)

14h15 : Jean-Yves Vialleton (Université Stendhal III-Grenoble) : « Selon Racan, modèles de dérivation, de sélection et de variation dans les vies de Malherbe »

14h45 : Stéphane Jettot (Université Paris-Sorbonne) « L’anecdote dans les pratiques généalogiques en Angleterre (xvie -xviiie siècles) »

Discussion et pause

15h45 : Monique Moser (Université de Montréal) : « La “nouvelle-anecdote” en circulation entre la France, l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche. Une contribution singulière de M. et de Mme d’Ussieux »

16h15 : Marianne Charrier (Université de Rennes I) : « L’anecdote dans la correspondance de Mme du Deffand, de Mme de Choiseul et de l’abbé Barthélemy : choses vues, choses entendues »

Vendredi 6 décembre
Anecdote et système de valeurs

L’éthique de l’anecdote
Modérateur : Christian Renoux (Polen/Claress)

9h30 : Francine Wild (Université de Caen) : « L’Esprit du bienheureux François de Sales de Jean-Pierre Camus : exemplarité, bigarrure, politique »

10h : Agnès Walch (Université d’Artois) : « Instruire et inventer : l’anecdote au service de la raison dans l’œuvre de Catherine Levesque »

Rhétorique et politique
Modérateur : Gabriele Ribémont (Polen/Claress)

10h45 : Yann Lignereux (Université de Nantes) : « Henri IV anecdotique ? La rhétorique de l’anecdote ou l’éloquence étrange d’Henri IV »

11h15 : Loris Chavanette (EHESS) : « Quand les avocats racontent l’histoire : l’anecdote judiciaire dans les plaidoyers des défenseurs officieux à l’époque de la Révolution française »

Usages sociaux de l’anecdote et écriture de soi

Sociabilités
Modérateur : Jean-Pierre Vittu (Polen/Claress)

13h45 : Marie Viallon (Université Lyon III) : « Une bonne histoire : l’anecdote dans l’épistolaire de Paolo Sarpi »

14h15 : Gilles Montègre (Université de Grenoble) : « Usages sociaux de l’anecdote et construction des formes de la célébrité dans les Ephémérides italiennes de François de Paule Latapie (1774-1777) »

Discussion et pause

Les Mémoires
Modérateur : Camille Esmein-Sarrazin (Polen/Claress)

15h15 : Marie Chouleur (Archives nationales) : « Anecdote et récit de soi. Un manuscrit d’auteur à l’étude »

15h45 : Frédéric Briot (Université Lille III) : « Anecdotes et rubans dans les Mémoires du cardinal de Retz »

16h15 : Gaël Rideau (Polen/Claress) : Conclusions


Vous aimerez aussi...