Republics at War, 1776-1840: Revolutions, Conflicts, and Geopolitics in Europe and the Atlantic World

CouverturePierre Serna, Antonino De Francesco, Judith A. Miller (dir.), Republics at War, 1776-1840: Revolutions, Conflicts, and Geopolitics in Europe and the Atlantic World, Palgrave Macmillan, 312 pages
ISBN : 978-1137328816

Depuis quelques années deux champs d’études ont connu un renouveau tout à fait remarquable. Une histoire du fait militaire actualisée est venue poser différemment la problématique de la guerre dans les sociétés et les systèmes de pensée des sociétés occidentales. De l’étude du soldat à l’étude de la politique des conflits au sommet de l’Etat, de nombreux travaux continuent de paraitre, interrogeant le lien entre la naissance du monde contemporain et la polémologie.

Dans une perspective parallèle, les travaux sur le républicanisme, classique, libéral, moderne, démocratique, ont connu un dynamisme remarquable de part et d’autre de l’Atlantique, prouvant, vingt ans et trente ans après les bicentenaires des Révolutions française et américaine, la vitalité d’un champ de questionnements politiques sur les formes de stabilisations constitutionnelles et d’invention de nouvelles sociétés, fondées sur de nouveaux contrats, à l’issue des moments de ruptures révolutionnaires.

Qu’en est il de ces deux champs ensemble ? De façon dérangeante, mais nous l’espérons roborative, ce livre voudrait interroger le lien gênant ? évident ? critiquable ? entre ces deux entités que sont la guerre et la république à la fin du XVIIIe siècle.

C’est, à n’en pas douter un sujet délicat, qui demande nuance tant la polémique sur le sujet fut vive, puisque fondamentalement la confrontation Soboul-Furet naquit aussi, autour de la théorie « des circonstances » qui, d’un côté permettait d’expliquer la radicalité du processus révolutionnaire à cause de la guerre imposée par les couronnes rétrogrades, et de l’autre expliquait la dimension ontologiquement agressive du fait révolutionnaire, venant déstabiliser un jeu diplomatique réglé entre dynasties régnantes.

Qu’en est –il aujourd’hui ? Peut on aborder autrement les rapports complexes entre guerre et république à la fin du XVIIIe siècle autrement que par le jugement de valeur sur la Révolution ? Ne peut-on poser sereinement la question d’un lien problématique entre la république et la guerre ? Quelle conception de la république induisait à terme un conflit violent ? Dans la même perspective, ne peut-on poser la question des monarchies et de leur volonté d’en découdre contre des régimes qu’elles considéraient comme hostiles et qu’il fallait détruire ?

C’est le pari de cet ouvrage. Réfléchir plus sereinement aux liens complexes qui unissent ou disjoignent ce système politique née des révolutions et cette confrontation violente entre les pays qui lui est contemporaine. Guerre voulue ? Guerre Subie ? Guerre adaptée ?

Il est apparu que cette réflexion devait nécessairement intégrer un regard sur les Amériques (Etats-Unis et espaces colonial des Caraïbes), désormais essentielles à la compréhension d’un phénomène qui dépasse largement les seules France et Europe.

Table des matières

Introduction : Pierre Serna

PART I: CALLING FOR ‘REPUBLICAN’ WAR
1. The American Origins of the French Revolutionary War; Antonino DeFrancesco
2. In Search of a Glorious Peace? Republican Diplomats at War, 1792-1799; Virginie Martin
3. Can a Powerful Republic Be Peaceful? The Debate of Year IV on thePlace of France in the European Order; Marc Belissa
4. Theobald Wolfe Tone’s Mission to France 1796-1798; Sylvie Kleinman

PART II: CITIZENSHIP AND ‘ REPUBLICAN’ WAR
5. A ‘Black Declaration of Independence’? War, Republic, and Race in theUnited States of America, 1775-1787; Marie-Jeanne Rossignol
6. The Army of the Republic: New warfare and a new army; Annie Crépin
7. A Patriotic School: The Recruitment of the Italian Legion in France,1799-1800′; Katia Visconti
8. From Individual to Collective Emancipation: War and the Republic inthe Caribbean during the French Revolution; Frédéric Régent

PART III: REJECTING ‘REPUBLICAN’ WAR
9. Fratricide: Tragic Brothers, Masculine Violence and the Republic on theFrench Stage, 1799; Judith A. Miller
10. War and Citizenship: Central Italy, 1798-1799; Bernard Gainot11. The Strength of Weapons, the Strength of Opinions: Counter-Revolution in the Papal States, 1790-1799; Mario Tosti
12. International War, National War, Civil War: Spain andCounterrevolution, 1793-1840; Pedro Rújula

Bibliography

 

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search