Les Maréchaux de France des Lumières. Histoire et dictionnaire d’une élite militaire dans la société d’Ancien Régime

CouvertureSimon Surreaux, Les Maréchaux de France des Lumières. Histoire et dictionnaire d’une élite militaire dans la société d’Ancien Régime, Préface de Lucien Bély, Paris,SMP, diffusion éd. L’Harmattan, 2013, 1125 pages.

ISBN: 978-2-917232-10-1. 89 €

Dans la société d’Ancien Régime, les maréchaux de France avaient pour fonction la conduite des armées du roi. Au XVIIIe siècle, la plupart des quatre-vingts officiers généraux distingués par le maréchalat le furent à un âge avancé. Cette thèse montre dans une première partie l’évolution d’une dignité accordée à l’origine pour commander à la guerre vers une faveur décernée en période de paix. Les parties suivantes sont consacrées à la place de cette élite dans la société.
Par l’étude des alliances matrimoniales, il s’agit de comprendre dans quelle mesure l’endogamie ou l’exogamie nobiliaires s’inscrivirent dans une stratégie de préservation patrimoniale et d’enrichissement.
Les actes notariés contribuent à étudier l’assise de leur fortune. Le patrimoine, les dettes ainsi que les revenus informent sur les mouvements de cette fortune, indiquant qu’il s’agissait d’un groupe économiquement dynamique et cantonné aux formes traditionnelles de placements. On peut ainsi déterminer la place des maréchaux dans la ville au travers de leur quotidien, dans leurs demeures et par la gestion de leur fortune.
La dernière partie s’interroge sur la culture de cette élite militaire. Une analyse systématique des testaments informe sur leurs attitudes devant la mort. Les curiosités intérieures de cette élite militaire renseignent sur les comportements de collectionneur de certains maréchaux. La place des maréchaux dans la vie sociale du temps, dans les académies parisiennes ou provinciales, dans les loges maçonniques et certains salons, achève cette réflexion.


Vous aimerez aussi...