Visiter et revisiter la parole, JE des doctorants et doctorantes du laboratoire “Analyse comparée des pouvoirs”, 12 mai, Université Gustave Eiffel, Campus Descartes et visio

Chaque année, les doctorant.e.s de ce laboratoire organisent une journée d’études pluridisciplinaire. Cette année, le thème porte sur la revisite de la parole recueillie dans le cadre de l’entretien, y compris pour la période moderne. En effet, si l’enregistrement de la parole au cours de l’entretien a fait l’objet de nombreuses recherches, un point a été moins étudié : celui de la réutilisation de l’entretien a posteriori, tant par celle ou celui qui l’a réalisé que par d’autres enquêteur.ice.s.

Ainsi, l’objectif de cette Journée d’études est de réfléchir à la façon dont les chercheur.se.s conservent, retravaillent et exploitent la parole énoncée lors d’entretiens réalisés pour des enquêtes antérieures ; à travers sept interventions dont l’une de Diane Roussel (MCF en histoire moderne à l’Université Gustave Eiffel) intitulée : “L’historienne, le juge et l’accusé ; quelques réflexions sur l’étude des procès-verbaux de justice de l’époque moderne”.

 

Je me permets donc de vous contacter afin de savoir s’il serait possible de diffuser le programme de cette journée d’études, ainsi que l’affiche, sur le site internet votre association et via votre liste de diffusion. A toutes fins utiles, je vous les transmets e format Pdf et en format Docx (en pièces jointes).

 

La journée d’études des doctorant.e.s du laboratoire « Analyse Comparée des Pouvoirs » (ACP) se déroulera le 12 mai de 9h à 17h sur le campus Descartes de l’Université Gustave Eiffel sachant qu’elle pourra être suivie à distance via Zoom avec un lien est disponible sur le site du laboratoire ACP : https://acp.univ-gustave-eiffel.fr/2/rencontres/colloques-conferences/journees-des-doctorantes.

 

Programme :

9h15 Introduction
9h30 : Florence Descamps, « Utiliser des archives orales fabriquées par des tiers : est-ce possible et si oui, à quelles conditions ? »

9h55 : Selma Bendjaballah, Guillaume Garcia, « Peut-on archiver des enquêtes par entretiens pour favoriser leur réutilisation ? Retour sur l’expérience du projet beQuali en sociologie et en science politique »

10h45 Pause
11h Philippe Masquelier, « Les voix des Finances : retraverser l’épaisseur temporelle d’un témoignage ou la revisite d’un fonds d’archives orales à vocation patrimoniale »

11h25 Marie Cabadi, « Visites guidées : entrer par la revisite dans des lieux féministes »

Pause déjeuner

14h10 Bénédicte Girault, « L’historien·ne et la revisite. Des dépositions de témoins médiévaux aux archives orales contemporaines »

14h45 Diane Roussel, « L’historienne, le juge et l’accusé : quelques réflexions sur l’étude des procès-verbaux de justice de l’époque moderne »

15h20 Pause

15h45 Nicolas Renahy, « 1990-2023 : la bataille de la représentation ouvrière en contextes »



Citer ce billet
AHMUF (2023, 24 avril). Visiter et revisiter la parole, JE des doctorants et doctorantes du laboratoire “Analyse comparée des pouvoirs”, 12 mai, Université Gustave Eiffel, Campus Descartes et visio. AHMUF _ Association des Historiens Modernistes des Universités de France. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/awaf

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search