Nicolas Le Tourneux (1640-1686). Dans l’ombre de Port-Royal

Eric Suire, Nicolas Le Tourneux (1640-1686). Dans l’ombre de Port-Royal, Paris, Champion, 2022, 350 P; ISBN : 978-2-7453-5758-8. 38 euros.

lien vers le site de l’éditeur ici

Peut-on écrire la biographie d’un homme qui ne s’est jamais confié, et a tout fait pour rester inconnu ? Confesseur des religieuses de Port-Royal-des-Champs entre octobre 1681 et octobre 1682, Nicolas Le Tourneux a passé sa vie dans l’ombre de l’abbaye et des cercles jansénistes, où il a trouvé ses principaux appuis. À la fois directeur de conscience, liturgiste, prédicateur, controversiste et écrivain, ses talents personnels et sa mémoire hors du commun lui permirent de s’extirper du milieu modeste de Rouen, d’où il était issu. Il parvint à se faire apprécier des élites ecclésiastiques de la capitale, jusqu’à la cour où il trouva des protecteurs puissants dans les familles Le Tellier et Colbert. Foudroyé par une attaque d’apoplexie, à Paris, le 28 novembre 1686, il laissait à son prieuré de Villers-sur-Fère une petite communauté de disciples et d’amis qui s’attachèrent à conserver ses lettres et ses manuscrits, afin d’honorer sa mémoire. À partir d’archives n’ayant pas été exploitées à ce jour, ce livre restitue le parcours, l’œuvre et la personnalité, plus complexe qu’il n’y paraît, d’un prêtre qui a marqué son temps, sans pour autant rechercher la gloire


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search