Familles en (contre)révolution, (contre)révolution en famille. Mobilisations, conflits et transmissions politiques (1789 et au-delà), 1er et 2 avril, Valence

Cette rencontre, sur deux jours, se place à l’intersection des renouvellements historiographiques de l’histoire de la famille, de l’intime et des cultures politiques en situation révolutionnaire. En effet, la Révolution française constitue un séisme politique d’une rare ampleur qui se répercute jusque dans la cellule familiale, plongée dans des situations de conflictualité qui minent sa cohésion, son équilibre, son fonctionnement. Ce colloque a pour ambition de mieux comprendre comment sont perçus et vécus, de l’intérieur, les nombreux clivages politiques (au sens large) qui fracturent la société révolutionnaire et la fabrique familiale de leur(s) mémoire(s).

Trois axes thématiques structureront le colloque. Un premier axe s’intéressera aux engagements politiques partagés par plusieurs membres d’une même famille : le père et ses enfants, les fratries, sans oublier les couples. Un second axe se proposera de comprendre quelles peuvent être les répercussions familiales d’engagements politiques différents et jusqu’où les antagonismes révolutionnaires peuvent-ils conduire les membres d’une même parentèle. Il s’agira également de comprendre comment ces familles déchirées se reconstruisent et se réconcilient pendant ou après la Révolution. Enfin, le dernier axe tentera de comprendre comment dans certaines familles se constitue, s’entretient, et se transmet une mémoire politique familiale (révolutionnaire ou contre-révolutionnaire), assumée et renforcée génération après génération, comme dans le cas des Carnot, célèbre dynastie républicaine. Une session spéciale du colloque sera consacrée à des familles drômoises, dont les Jullien, les Saint-Cyr Nugues et les Payan.

VENDREDI 1ER AVRIL 2022

HÔTEL DU DÉPARTEMENT

SALLE MAURICE PIC

10h15 : Accueil

10h30 : Remerciements, introduction scientifique

Session 1 : La Révolution, une affaire de famille

Présidence : Nicolas Soulas (LARHRA)

10h45-11h15 : Huguette Krief (CIELAM) / Mathilde Chollet (TEMOS), La politique au quotidien dans la famille des Cottin, banquiers protestants et disciples de Rousseau, d’après la correspondance (1784-1798) de Sophie Cottin.

11h15-11h45 : Maria Goupil-Travert (Tempora) / Solenn Mabo (Tempora), Émigrées et

parentes d’émigrés : expériences intimes et politiques des séparations ou de l’exil. 11h45-12h15 : Clément Weens (IHMC), Elles n’ont pas hésité de céder à la République deschefs de famille. Des citoyens enrôlés, des familles mobilisées.

Discussions

12h30-14h : Pause déjeuner

Session 2 : Des familles à l’Ouest

Présidence : Paul Chopelin (LARHRA)

14h00-14h30 : Bertrand Delahaye (UCO), Solidarités et dissensions familiales en Révolution :

l’exemple du clergé angevin.

14h30-15h : Anne Rolland-Boulestreau (CHUS), Une famille vendéenne contre les « Croque

Bon Dieu » : les Clemenceau dans la guerre civile. 15h-15h30 : Anne Jollet (CRIHAM), La famille ou la présence à distance. L’exemple de Piorry,ancien législateur et conventionnel de la Vienne.

Discussions / Pause

Session 3 : Familles dans/à l’épreuve de la Révolution

Présidence : Virginie Martin (IHMC)

16h-16h30  :  Pierre  Meignan  (Tempora),  « L’accaparement  des  places »  sous  le

gouvernement révolutionnaire : quand l’administration locale est affaire de famille. 16h30-17h : Boris Deschanel (CNE), Décollage ou catastrophe ? Les trajectoires familialesdes négociants du Haut-Dauphiné à travers la Révolution.

17h30-18h : Gabrielle Housset (IHMC), Les Kolly-Rabec : une famille en crise au cœur de la Révolution française.

Discussions

18h15 : fin de la première journée

SAMEDI 2 AVRIL 2022

ESPACE LATOUR-MAUBOURG

AUDITORIUM

Session 4 : Familles et héritages (contre-)révolutionnaires

Présidence : Louis Hincker (CHEC)

8h30-9h : Maria Sofia Mormile (Turin/EHESS), Contre-révolutionnaires de sang, contre-

révolutionnaires de convenance : les princes d’Orléans en Grande-Bretagne (1800-1808).

9h-9h30 : Paul Chopelin (LARHRA) / Bruno Dumons (LARHRA), Familles, généalogie et mémoires de la Terreur à Lyon.

9h30-10h : Philippe Bourdin (CHEC), Générations en Révolution : adaptations et déchirements au sein de la noblesse provinciale.

Discussions / Pause

10h30-11h : Côme Simien (IHMC), Les enfants de conventionnels : destins croisés.

11h-11h30 : Siân Reynolds (Stirling), Réseaux de famille, réseaux politiques : enfants de révolutionnaires dans l’après-Révolution.

11h30-12h : Nathan Perl-Rosenthal (Los Angeles), Eudora et Cie : un héritage de révolution dans une famille bricolée du XIXe.

Discussions

12h15-14h : Pause déjeuner

 

Session 5 : Le laboratoire drômois

Présidence : Annie Duprat (Agora)

14h-14h30 : Benoît Charenton (directeur des archives départementales de la Drôme) / Julien Mathieu (responsable des Archives communales et communautaires, Valence Romans Agglo), Les Drômois, acteurs de la Révolution… en famille ?

14h30-15h : Virginie Martin (IHMC), Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre : les Nugues et les Jullien de la Drôme. Comment une famille-gigogne est devenue un clan politique (1780’-1800’).

15h- 15h30 : Nicolas Soulas (LARHRA), Les Payan, un triptyque politique en Révolution.

Discussions

Conclusion du colloque : Jean-François Chauvard (IHMC)


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search