Pierre de Fermat l’énigmatique

Marielle Mouranche (dir.), Pierre de Fermat l’énigmatique, Toulouse, Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, Editions midi-pyrénéennes, 2017, 128 pages, 70 ill. en coul., 18 €.

ISBN 979-10-93498-18-8

 

Chacun, ou presque, connaît le nom de Pierre de Fermat. Pourtant, au-delà de son fameux « théorème », le personnage reste largement méconnu et place l’historien face à de nombreuses énigmes. Cela s’explique en grande partie par les lacunes des archives mais aussi par le goût du secret cultivé par Fermat, dont l’épitaphe, « aime à être inconnu », résume assez bien sa personnalité. Cet ouvrage, sans résoudre tous les mystères, permet de mettre en lumière la complexité du personnage, les différentes facettes de sa vie professionnelle et de son œuvre, ainsi que son étonnante postérité.

Alors qu’il avouait avoir une « pente naturelle vers la paresse », Pierre de Fermat a mené une carrière bien remplie au parlement de Toulouse tout en se consacrant avec enthousiasme aux mathématiques, devenant l’un des plus grands noms de l’époque dans cette discipline. Sans oublier son activité de philologue et de poète. Mais c’est surtout l’énoncé de sa fameuse conjecture, qui dut attendre 350 ans pour être démontrée et devenir ainsi théorème, qui lui valut sa notoriété auprès du grand public, notamment dans la culture populaire contemporaine.

Fruit du travail d’une dizaine d’auteurs d’horizons disciplinaires variés, cet ouvrage fait le point des connaissances et donne à voir de nombreux documents originaux.

 

Auteurs

Didier Foucault, professeur émérite d’histoire moderne, Université de Toulouse, UT2J

Jean-Baptiste Hiriart-Urruty, professeur émérite de mathématiques, Université de Toulouse, UPS

Jean-Luc Laffont, maître de conférences en histoire moderne, Université de Perpignan-Via Domitia, CRESEM

Yves Le Pestipon, professeur de littérature française en khâgne au lycée Pierre-de-Fermat

Claire Montiel, professeur certifié honoraire de lettres modernes, présidente de l’association Fermat Science

Delphine Montoliu CLLE, Université de Toulouse, CNRS, UT2J

Marielle Mouranche, conservateur des bibliothèques, responsable du service du livre ancien, Université de Toulouse, SICD

Jacques Poumarède, professeur émérite d’histoire du droit et des institutions, Université de Toulouse, UT1 Capitole

Maryvonne Spiesser, maître de conférences honoraire en mathématiques et histoire des mathématiques, Université de Toulouse, UPS, vice-présidente de l’association Fermat Science

 

Sommaire

Pierre de Fermat en quelques dates

Fermat personnage énigmatique

Introduction Claire Montiel

La naissance de Fermat, une équation à plusieurs inconnues Claire Montiel

Nouveaux regards sur l’histoire de la famille Fermat Jean-Luc Laffont

Les convictions religieuses de Pierre de Fermat, regards croisés

Le choix de la tolérance Claire Montiel

Autour des idées religieuses de Pierre de Fermat Jean-Luc Laffont

Pierre de Fermat face à la mort Jean-Luc Laffont

Pierre de Fermat senator Tholosanus Jacques Poumarède, Jean-Luc Laffont

Fermat humaniste ? Yves Le Pestipon

Fermat mathématicien

La fabrique de la science : les relations entre savants Didier Foucault, Maryvonne Spiesser

Un mathématicien singulier, des mathématiques plurielles Maryvonne Spiesser

Fermat, une étonnante postérité

Une œuvre essentiellement posthume Maryvonne Spiesser

Le grand théorème de Fermat, ou comment une conjecture devient un théorème Jean-Baptiste Hiriart-Urruty, Maryvonne Spiesser 

Pierre de Fermat dans la mémoire collective

Les lieux de mémoire Claire Montiel, Marielle Mouranche

Fermat et son théorème dans la fiction Delphine Montoliu, Marielle Mouranche

Bibliographie sélective

 

 

 


Vous aimerez aussi...