Assemblée générale de l’Association des historiens modernistes des universités françaises Paris, 30 janvier 2015

Assemblée générale de l’Association des historiens modernistes des universités françaises

Paris, 30 janvier 2015

Présent(e)s : Florence ALAZARD, Bernard BARBICHE, Lucien BELY, Rafe BLAUFARB, Anne BONZON, Céline BORELLO, Laurent BOURQUIN, Isabelle BRIAN, Haim BURSTIN, Gérald CHAIX, Emmanuelle CHAPRON, Albane COGNE, Natacha COQUERY, Françoise DARTOIS, Marie-Elisabeth DUCREUX, Jean DUMA, Michel FIGEAC, Matthieu GELLARD, Philippe HAMON, Stéphane JETTOT, Nicolas LEMAITRE, Nicolas LE ROUX, Jérôme LOISEAU, Nicolas LYON-CAEN, Bruno MAES, Vincent MEYZIE, Philippe MINARD, Andreas NIJENHUIS, Boris NOGUES, Evelyne OLLIEL-GRAUSZ, François PERNOT, Daniel PIMENTA, Camille POLLET, Géraud POUMAREDE, René QUATREFAGES, Pierre RAGON, Daniel ROCHE, Antoine ROULLET, Diane ROUSSEL, Anne SAADA, Nicolas SCHAPIRA, Nathalie SZCZECH, Marc SMITH, Marie-Catherine SOULEYREAU, Olivier SPINA, Sylvie STEINBERG, Patricia SUBIRADE, Mireille TOUZERY, Jérôme Luther VIRET, Michèle VIROL.

Excusé(e)s : Françoise BAYARD, François BRIZAY, Paulette CHONE, Anne CONCHON, Jean-Marie CONSTANT, Hugues DAUSSY, Dominique DINET, Marie-Claude DONET-LECOMTE, Serge DONTENWILL, Jean-François DUBOST, Hélène DUCCINI, Edmond DZIEMBOWSKI, Etienne FRANCOIS, Claire GANTET, Stéphane GOMIS, Alain HUGON, Véronique LARCADE, Julien LEONARD, Denis LIEPPE, Alain LOTTIN, Brigitte MAILLARD, Jacques MAILLARD, Philippe MARTIN, Henri MICHEL, Christine PEYRARD, Anne RADEFF, Alain TALLON, Michel VERGE-FRANCESCHI.

Hommage aux collègues décédés

Lucien Bély rend hommage aux collègues décédés au cours des derniers mois : François Lebrun (1923-2013), André Corvisier (1918-2014), Jean-Pierre Berthe (1926-2014), Marc Venard (1929-2014), Joseph Goy (1935-2014), Christian-Marc Bosséno (1962-2015) et Paul Butel (1931-2015). Il rappelle les principales étapes de leurs carrières et évoque leurs champs de recherche. Michel Figeac prend la parole pour évoquer spécialement le parcours de Paul Butel, historien de Bordeaux et du monde atlantique.

Un moment de recueillement suit cette présentation.

 

Rencontre franco-espagnole, Paris, 23-24 mai 2014

Lucien Bély évoque la très belle rencontre bilatérale qui s’est tenue au collège d’Espagne de la cité universitaire, boulevard Jourdan, puis en Sorbonne, au printemps 2014. Il s’agissait d’une discussion libre, avec présentation informelle de travaux personnels ou de programmes de recherche animés par des équipes et des laboratoires.

La première journée a été ouverte par des interventions de María Ángeles Pérez Samper, présidente des modernistes espagnols, Marcello Verga, président des modernistes italiens, Araceli Guillaume et Lucien Bély.

Le dîner du soir a été offert par le Centre Roland-Mousnier. Nous remercions vivement son directeur, Denis Crouzet. Le vin a été payé par l’Ahmuf.

 

Les intervenants espagnols étaient :

Armando Alberola Romá – armando.alberola@ua.es

Cayetano Mas Galvañ – cayetano.mas@ua.es

Departamento de Hª Medieval, Moderna y Técnicas Historiográficas, Universidad de Alicante

 

Francisco Andújar Castillo – fandujar@ual.es

Departamento de Historia, Geografía e Historia del Arte, Universidad de Almería

 

José Pablo Blanco – blanco@unex.es

Departamento de Historia, Facultad de Filosofía y Letras, Cáceres, Universidad de Extremadura

 

Rubén Castro Redondo – ruben.castro.redondo@gmail.com

Departamento de Historia Medieval y Moderna, Universidad de Santiago de Compostela

 

Jaume Dantí i Riu – jdanti@ub.edu

Departamento de Historia Moderna, Universidad de Barcelona

 

Francisco Fernández Izquierdo – francisco.fizquierdo@cchs.csic.es

Dpto. de Historia Moderna y Contemporánea, Instituto de Historia, CCHS, CSIC, Madrid

 

Ricardo Franch Benavent – Ricardo.Franch@uv.es

Departamento de Historia Moderna, Universidad de Valencia

 

Máximo García Fernández – mgarcia@fyl.uva.es

Departamento de Historia Moderna, Contemporánea y de América, Universidad de Valladolid.

 

Francisco García González – Francisco.GGonzalez@uclm.es

Departamento de Historia, Facultad de Humanidades de Albacete, Universidad de Castilla-La Mancha

 

Juan José Iglesias Rodríguez – jjiglesias@us.es

Departamento de Historia Moderna, Universidad de Sevilla

 

Josep Juan Vidal – josep.juan@uib.es

Universidad de las Islas Baleares

 

María Victoria López-Cordón Cortezo – mvlcordon@gmail.com

Teresa Nava – terenava@ghis.ucm.es

Virginia León Sanz – virgleon@ghis.ucm.es

Departamento de Historia Moderna, Universidad Complutense

 

Miguel Luis López-Guadalupe Muñoz – mllopez@ugr.es

Departamento de Historia Moderna y de América, Universidad de Granada

 

Isabel Morant Deusa – isabel.morant@uv.es

María Teresa Pérez Villalba – matepevi@hotmail.com

Departamento de Historia Moderna, Universidad de Valencia

 

Mª de los Ángeles Pérez Samper- angelesperez@ub.edu

Departamento de Historia Moderna, Universidad de Barcelona

Gloria Franco Rubio – gafranco@ghis.ucm.es

Departamento de Historia Moderna, Universidad Complutense

 

Eliseo Serrano Martín – eserrano@unizar.es

Departamento de Historia Moderna y Contemporánea, Universidad de Zaragoza

 

Xavier Torres Sans – xavier.torres@udg.edu

Catedrático de Historia Moderna

Universidad de Gerona

 

Les intervenants français étaient :

Katia BEGUIN, Lucien Bély, Jean BOUTIER,
 Olivier CAPOROSSI, Charlotte de CASTELNAU, Araceli GUILAUME-ALONSO, Vincent GOURDON, Bertrand HAAN, Guillaume HANOTIN, Héloïse HERMANT,
 Alain HUGON, Boris JEANNE, Nicolas LE ROUX,
 Aliocha MALDAVSKY, Annie MOLINIÉ,
 Natalia MUCHNIK, 
Béatrice PEREZ, Isabelle POUTRIN, Jean-Philippe PRIOTTI,
 Pierre RAGON,
 Gregorio SALINERO, Nicolas SCHAPIRA, 
Jean-Frédéric SCHAUB et Alejandra TESTINO.

Les réunions se sont avérées passionnantes car elles ont permis, d’une part, de brosser un panorama de l’historiographie du monde hispanique et, d’autre part, de comparer les cadres de la recherche universitaire en France et en Espagne.

 

Projet de fondation d’une association des modernistes européens

Lucien Bély insiste sur le désir des collègues italiens de nouer des contacts avec l’Ahmuf, dans l’espoir de fonder une association des modernistes européens.

 

Concours

Début janvier 2015, s’est déroulée une réunion avec Vincent Duclerc, à laquelle l’Ahmuf était représentée par son président, Lucien Bély.

Il a été rappelé lors de cette réunion que le nombre de questions historiques au programme du Capes resterait à 3.

Les contemporanéistes, représentés par leur nouveau président, Jean-Claude Caron, ont exprimé leur hostilité au retour à 4 questions.

À terme, les programmes de Capes et d’agrégation devraient être de nouveau couplés (pour 3 questions).

Lucien Bély s’inquiète d’une remise en question des fondements disciplinaires du Capes.

Le recteur Gérald Chaix répond qu’on doit s’interroger sur ce qu’on attend des enseignants recrutés en fonction du niveau auquel ils doivent exercer. L’approche des champs disciplinaires n’est peut-être pas la même à l’université, au lycée ou en collège-école primaire.

Au cours de la discussion, plusieurs collègues rappellent leur attachement à une formation disciplinaire de haut niveau et expriment le souhait que la formation continue des enseignants du second degré soit développée.

Lucien Bély propose de lancer une petite enquête dans chaque établissement pour savoir si les modernistes ont participé à la préparation de la question de Capes

 

Rapport d’activité

Par Céline Borello (secrétaire générale adjointe), François Dartois (secrétaire générale adjointe) et Nicolas Le Roux (secrétaire général)

 

1 – Colloque de Nanterre, 18 octobre 2013

Le dernier colloque portait sur le nouveau programme d’agrégation : « La péninsule Ibérique et le Monde, années 1470-années 1640 ». Il faut souligner l’intérêt de cette question, qui permet d’ouvrir la préparation des candidats aux espaces extra-européens.

L’université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense a très aimablement accepté d’accueillir l’Association pour cette assemblée. Nous remercions tout particulièrement Pierre Ragon et Charles de Castelnau-L’Estoile, avec lesquels le programme du colloque a été élaboré, ainsi que François Regourd.

Nous remercions aussi le professeur Nikita Harwich, directeur de l’équipe ESNA (Empires, sociétés, nations, Amérique, Méditerranée occidentale, XVe-XXe siècles) du laboratoire MASCIPO (UMR 8168), pour son accueil très chaleureux et le déjeuner offert aux participants de cette journée.

La rencontre, particulièrement riche, s’est révélée très utile tant pour les préparateurs aux concours que pour les nombreux étudiants présents.

 

2 – Colloque de Paris, 30 janvier 2015

Il a été décidé, cette année, de proposer un bilan historiographique portant sur quelques thèmes susceptibles d’intéresser un large public. Le pari semble gagné puisque l’affluence est très satisfaisante.

 

3 – Prochain colloque

Nous ignorons, pour l’instant, si le programme de l’agrégation externe va changer.

S’il ne changeait pas, nous pourrions envisager un prochain colloque en janvier 2016, qui constituerait la suite de la rencontre de cette année. Nous pourrions aborder huit autres questions historiographiques et publier ensuite un fort volume rassemblant les communications des deux journées de 2015 et 2016.

 

4 – Publications

Les communisations présentées l’an passé lors du colloque de Nanterre (8 sur 9 en fait) ont donné lieu à la publication, cet automne, d’un très beau bulletin de 199 pages – La péninsule Ibérique et le monde (années 1470-années 1640) – qui évoque nombreux aspects du programme de l’agrégation.

Doit paraître, en octobre 2015, le volume sur l’habitat. Tous les articles sont réunis, les textes sont harmonisés, mais les PUPS exigent l’application de nouvelles normes, ce qui va obliger à un travail supplémentaire.

Le colloque sur l’environnement sortira ensuite. Malheureusement, tous les auteurs n’ont pas encore rendu leur communication.

 

5 – Site Web

Le site Web fonctionne toujours très bien.

Il est proposé dans lancer une version en ligne de l’annuaire des modernistes, qui comprendrait les informations suivantes : nom, établissement et lien vers une page personnelle institutionnelle.

Il faudrait un volontaire par établissement pour collecter les données nécessaires à l’établissement de cet annuaire électronique.

 

Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

 

Rapport financier par le trésorier, Michel Vergé-Franceschi (excusé)

 PREMIERE PARTIE :

Dépenses effectuées depuis la dernière A.G. du 18 octobre 2013

-30/09/2013 : 31 POSTE

-15/10/2013 : 160 Vacation envois des Bulletins AHMUF (PUPS)

-18/10/2013 : 80,56 Envois Bulletins

-04/11/2013 : 100 Remboursement somme avancée par Nicolas Le Roux

-05/11/2013 : 10 Remboursement au trésorier (frais de Poste)

-14/11/2013 : 134 Remboursement Bernard Grunberg (conférence)

-17/11/2013 : 2 940 ACHAT BULLETINS AUX PUPS

-17/11/2013 : 32,10 Pochettes plus affranchissements

-10/12/2013 : 18,90 AFFRANCHISSEMENTS POSTE

-02/01/2014 : 9,60 Enveloppes air kraft

-11/01/2014 : 15,00 POSTE

-04/02/2014 : 12,15 POSTE

-12/02/2014 : 4,35 POSTE

-12/02/2014 : 4,35 POSTE

-21/02/2014 : 4,35 POSTE

-08/05/2014 : 54,35 GIBERT Pochette Enveloppes adhésives

-08/05/2014 : 42,90 POSTE envois

-29/05/2014 :171,50 Remboursement Lucien Bély (pour le repas Brasserie le Luxembourg du 23/05/2014)

-03/06/2014 : 91,68 PAPETERIE POUR ENVOIS (Ruban adhésif, colle, enveloppes)

-13/06/2014 : 47,52 AFFRANCHISSEMENTS POSTE remboursés au trésorier le 29 janv.2015

-30/06/2014 : 6,00 remboursés au trésorier le 29 janv. 2015

-22/10/2014 : 160 Vacation Envoi Bulletins PUPS

-22/10/2014 : 39,45 AFFRANCHISSEMENTS POSTE

-04/11/2014 : 12,00 POSTE

-20/11/2014 : 26,40 POSTE

-20/11/2014 : 13,05 POSTE

-24/11/2014 : 6,00 POSTE

-24/11/2014 : 4,35 POSTE le tout faisant 61,80 rembourses au trésorier le 29/01/2015

-02/12/2014 : 43,92 LA POSTE

-15/12/2014 : 3 198 ACHATS BULLETINS PUPS

 

TOTAL DES DEPENSES DEPUIS LA DERNIERE AG : 7 473, 48 Euros en raison du paiement de deux Bulletins (soit 6138e) cette année (au lieu de 1 365 euros de dépenses l’an dernier car aucun frais l’an passé de publication ou d’annuaire.

 

 DEUXIEME PARTIE :

ACTIF DE NOTRE ASSOCIATION

1) A LA CAISSE D’EPARGNE, 2 Rue Monge, 75 005 PARIS (Compte 005 101 602 81/0). Sur un Livret A au 31/12/12 (intérêts de l’année 2012 inclus) : 3 619,01.

2)  A LA POSTE, 19 Bureau d’Alleray, 75 731 PARIS Cedex 15 : Compte 3N 20 23 285 14 00 1 C : en SICAV MONETAIRES et OBLIGATIONS : TOTAL du portefeuille 8 998,02 au 31/12/2013 au lieu de 8 888,07 au 31/12/2012.

3) A LA POSTE CCP (Compte 23 285 14 Z 020 PARIS) au 26/12/2014 : 8 175,73.

Mais le 2e chèque des PUPS n’est pas encaissé à ce jour (3 198e), donc il ne reste en réalité que : 4 977 au 29/01/2015.

TOTAL : 17 594,02. Au lieu de

21 147,77 en 2014

20 393,91 en janvier 2013

13 838,31 en janvier 2012.

L’AHMUF a donc un niveau de liquidités « habituel » mais moins d’un moderniste sur deux (voire sur trois maintenant) cotise !

 

TROISIEME PARTIE : BUDGET PREVISIONNEL

 Nous aurons à payer prochainement :

— la parution d’un prochain Bulletin 

— les frais de l’AG du 31 janvier 2015

— éventuellement un nouvel Annuaire.

 

LA COTISATION annuelle 22 euros est à régler :

Soit par virement au CCP de l’Association 23 285 – 14 Z, PARIS.

Soit par chèque bancaire libellé au nom de l’association et adressé à :

Michel Vergé-Franceschi, 13 rue d’Arcole, 75 004 PARIS.

Merci.

Le rapport financier est approuvé à l’unanimité

 

Questions diverses

Désignation d’un nouveau vice-président

Suite à la démission d’Hervé Drévillon, la candidature de Pierre Serna, professeur à l’université Pairs I, directeur de l’Institut d’histoire de la révolution française, est proposée.

Pierre Serna est élu vice-président à l’unanimité.


Vous aimerez aussi...