Ecclésiologie et théories anciennes de la société

Ecclésiologie et théories anciennes de la société

Séminaire sous la forme de six journées d’étude organisé par Frédéric Gabriel (chargé de recherches, CNRS), Dominique Iogna-Prat (directeur d’études, EHESS, CEIFR), et Alain Rauwel (professeur agrégé, université de Bourgogne, Dijon, et CEIFR)
dans le cadre de l’EHESS (CEIFR), du CNRS (Institut d’histoire de la pensée classique),
de l’ENS de Lyon, et du Labex COMOD (Université de Lyon)

Le jeudi, de 9h30 à 17h
EHESS, bâtiment France, salle du conseil A
190-198 avenue de France, Paris 13e
6 février 2014

II. L’Église des saints, ou la socialisation de l’utopie : idéaux, réalisme et perspectives théoriques

Le but de cette journée est d’envisager l’ecclésiologie sous l’angle d’un de ses cœurs constitué par les saints dans leur ensemble, mais en montrant l’importance double qu’ils revêtent : à la fois du point de vue de la pensée d’une Église idéale, et dans le même temps un réalisme motivé par les effets véritables et directs dont ils sont crédités dans la société. Ils exemplifient une communauté idéale tout autant qu’ils réalisent un ciment social à travers les différentes formes de cultes qui leurs sont dédiés, ou qui découlent de leur fondation (par exemple un ordre monastique). Le dogme central de la communion des saints, dont les fondements sont métaphysiques mais les applications très concrètes, rassemble en la diversité de ses acceptions les usages nombreux de l’Église des saints.

9h30-12h30 :

Introduction, par Frédéric Gabriel

1. Présentifier l’Ecclesia sanctorum : répercussions matérielles d’une communauté idéale dans la société du haut Moyen Âge », par Gordon Blennemann (Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg)

2. Le saint ermite, hors de l’Église puis en son cœur, par Patrick Henriet (EPHE)

3. Communauté ascétique : de la technique du salut individuel au salut de l’Eglise entière, par Alexandre Romain-Desfossés (EPHE)

14h-17h

4. L’Église des saints comme dynamique des liens sociaux au XVIIe siècle, par Frédéric Gabriel (CNRS)

5. Restes saints et constitution de l’espace cultuel : un facteur de transformation de l’ecclésiologie antique, par Claire Sotinel (Université Paris-Est, Créteil)

Conclusions, par Alain Rauwel


Vous aimerez aussi...