Nouvelle revue SOURCE(S) – Laboratoire ARCHE

Forte déjà d’une longue existence, il y a tout juste deux ans l’EA 3400 se choisissait un nom : l’acronyme d’Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe – ARCHE. Mieux apte à la représenter qu’un austère matricule, ce mot évoquait pour l’équipe strasbourgeoise l’idée de pont, de structure de liaison, conjointement à celle d’embarcation fluviale voire d’« arche de Noé ».
De fait, ce sont ici des chercheurs d’espèces variées, historiens et historiens de l’art, spécialistes des périodes aussi bien médiévale que moderne ou contemporaine, qui se trouvent réunis, « embar-qués » dans des projets communs, en des temps parfois critiques (ne serait-ce que financièrement), mais chercheurs bien convaincus de la fertilité d’une approche décloisonnée, qui transcenderait et surtout ferait dialoguer les spécialités individuelles. Témoins les grands axes thématiques des chantiers collectifs pour 2013-2017 : Sources, Savoirs, Méthodes ; Espaces, Identités, Frontières ; Autorité, Contrainte, Liberté.

C’est dans cet état d’esprit que l’ARCHE a souhaité se doter désormais de cahiers d’équipe, dont la parution sera bisannuelle. Le titre de la revue, SOURCE(S), veut d’abord insister sur une évidence, mais forte à nos yeux : les sources sont bel et bien la matrice de nos travaux, qu’elles soient écrites, visuelles ou encore orales, inédites ou à réinterroger avec des outils nouveaux, archives vivantes à diffuser toujours mieux auprès de la collectivité universitaire ou du plus grand public, via la mise en bases de données, notamment. Or SOURCE(S) pourra s’entendre aussi bien au singulier, « source », convoquant dès lors la métaphore, aquatique si l’on veut, parlante pour nous, de la fluidité, du flux, mieux en fait, des flux. Flux de l’histoire, changeants, contraires, affrontés, dans lesquels l’historien peut se trouver pris, engagé. Décombres en mouvement qui, depuis le passé et en direction du présent, poussent, soufflent « l’ange de l’Histoire », au sens de Benjamin, ou, plus modestement, les « mariniers » de l’histoire…

La revue SOURCE(S) se composera systématiquement de trois rubriques.

I. Un dossier thématique, qui pour ce premier numéro concerne les circulations et transferts entre France, Italie et plus largement Méditerranée.

II. L’édition critique d’un document, à savoir ici le carnet inédit d’un voyage maritime de 1874, soit une archive peut-être d’autant plus vivante et « fluide » qu’elle est « ordinaire ».

III. Enfin une rubrique consacrée aux chantiers en cours, et destinée à s’étoffer dans l’avenir : on y trouvera textes programmatiques, calendriers de nos séminaires, synthèses de journées d’études, d’ateliers doctoraux ou encore de workshops.

Proposée en libre téléchargement sur le site de l’ARCHE (http://ea3400.unistra.fr/ index.php?id=13730), la revue sera aussi disponible en version papier dans les principales bibliothèques universitaires.
Adresse de la rédaction : Revue SOURCE(S), à l’att. de Nicolas Bourguinat, Palais universitaire, 67084 Strasbourg Cedex – Contacts courriels : bourguin@unistra.fr (dir. de la publication), lbuchholz@unistra.frcorneloup@unistra.fr,jpgay@unistra.fr


Vous aimerez aussi...